Acheter un cheval : à quoi faut-il faire attention ?

L'achat d'un cheval doit être un acte réfléchi et non précipité. Avant d'achater un cheval il faut s'assurer que celui-ci vous correspond tant au niveau de sa morphologie que de son caractère et qu'il est en bonne santé.

Acheter un cheval est le rêve de beaucoup de cavaliers, toutefois cela représente un investissement aussi bien personnel que financier qui mérite réflexion. Vous avez les moyens d'achater un cheval mais avez-vous aussi les moyens d'en assumer les frais quotidiens ? (la pension, le vétérinaire, le maréchal-ferrant...) Si la réponse à cette question est oui, alors lancez-vous dans vos recherches en faisant tout de même attention à quelques points essentiels.

A jeune cavalier vieux cheval, à vieux cavalier jeune cheval !

  • Il est essentiel d'achater un cheval adapté à votre niveau de cavalier. En effet, si vous êtes débutant vous lancer dans une aventure avec un jeune cheval tout juste débourré par exemple, peut-être assez acrobatique et dangereux. C'est pourquoi, l'avis d'un professionnel tel que votre moniteur d'équitation est essentiel, à condition bien évidemment que ce soit une personne de confiance.
  • Si vous êtes un cavalier confirmé, comme dit le proverbe « Il y a plus d'esprit dans deux têtes que dans une » ; vous faire accompagner de quelqu'un du métier vous évitera quelques désillusions.
  • Si vous souhaitez acheter un jeune cheval, assurez-vous qu'il a du potentiel et que vous aurez les possibilités et les capacités de le former.

L'état de santé du cheval

  • Avant d'achater un cheval, il convient de demander à votre vétérinaire une visite d'achat. Ce dernier vérifiera alors l'état de santé général du cheval en inspectant ses yeux, ses muqueuses, ses oreilles... et en faisant quelques examens complémentaires tels que des tests de flexions par exemple, afin de s'assurer que le cheval n'est pas boiteux.
  • Si votre cheval est destiné aux concours, il est conseillé de faire des radios afin d'être certain que rien ne viendra mettre en recul sa carrière de sportif.

Avant d'acheter un cheval, essayez-le!

  • Une fois la monture choisie et la visite vétérinaire validée, si le cheval vous plaît, n'hésitez pas à demander à le prendre à l'essai. Vous pouvez même l'essayer plus d'une fois, si le premier essai ne vous a pas suffi pour prendre une décision.
  • C'est une fois dans vos écuries que vous découvrirez parfois son véritable caractère et que vous aurez l'occasion de vous rendre compte si vous avez réellement choisi le bon ou non.

Open source traffic analysis