Adopter un enfant - Les démarches officielles à prendre

Adopter un enfant est une décision lourde de conséquences et une démarche souvent longue, entreprises par des couples ou des personnes célibataires qui ne peuvent avoir d'enfants mais souhaitant néanmoins donner tout leur amour.

Que ce soit pour adopter un enfant en France ou à l'étranger, il y a certaines conditions à remplir, plusieurs documents et pièces à fournir. Nul ne peut déroger à ces démarches officielles pour adopter un enfant. Bien sûr, selon le pays de résidence des adoptants et le pays d'origine de l'enfant à adopter, les conditions peuvent varier.

Les conditions pour adopter

  • Pour adopter un enfant, il faut être âgé de plus de 28 ans ou être un couple, marié, depuis plus de deux ans. Cette procédure peut aussi être entreprise par des célibataires, même si certains pays la refuse systématiquement. Si le couple n'est pas marié, un des deux conjoints seulement pourra entreprendre la démarche.

La démarche officielles à suivre

  • Pour adopter un enfant, il faut d'abord formuler une demande auprès du service de l'Aide sociale à l'enfance qui vous convoquera à une réunion d'information sur l'adoption. Suite à celle-ci ou avant votre convocation, un dossier de candidature vous sera remis. Lorsque vous l’aurez rempli, vous devrez le retourner avec les pièces justificatives (lettre de candidature, copie d'acte de naissance, bulletins de salaire, avis d'imposition sur le revenu, extrait de casier judiciaire, certificat médical).

Les entretiens et leur intérêt

  • Avant d’adopter un enfant, un délai maximal de neuf mois est requis avant que la demande soit traitée. Des entretiens avec une assistante sociale et une psychologue sont nécessaires dans le cadre de cette procédure. Ces entretiens se déroulent sous forme de discussions. Ils ont pour objectif de vérifier que les conditions d'accueil et la personnalité des demandeurs correspondent véritablement aux besoins et à l'intérêt de l’enfant à adopter.
  • A l'issue de ces entretiens l'assistante sociale et la psychologue rédigeront un rapport et le présenteront devant la commission d'agrément qui délivrera, ou non, l'agrément d'adoption aux personnes qui en font la demande et qui leur permet d'adopter un enfant aussi bien en France qu'à l'étranger. Cet agrément est valable cinq ans.

Open source traffic analysis