Apprendre à faire la roue : Les astuces

Apprendre à faire la roue, fait partie du b.a.-ba de la gymnastique, pourtant cette figure n’est pas chose aisée aux yeux de toute personne.

Il est plutôt facile de se laisser convaincre de son aptitude à apprendre à faire la roue, une fois que l’on assiste à l’exécution, par quelqu’un de doué, de cet enchaînement de mouvement. Désireux de maîtriser cet élément classique, pour épater sa compagnie, pour se prouver à soi-même ou à son professeur de gymnastique, la souplesse dont vous pouvez être capable, il existe quelques méthodes pour apprendre à faire la roue qui se pratiquent de manière tactique.

Première méthode

  • Cela consiste à réaliser une série de mouvements d’étirements très connus, avant d’attaquer l’exercice destiné à apprendre à faire la roue : les jambes tendues et le buste bien droit. Il faut ensuite, s’appliquer à toucher les pieds des deux mains sans plier ses genoux et en gardant la tête rentrée. L’autre mouvement se décline de cette façon : en position debout, vous devez amener les mains à toucher le sol ou le bout des orteils de manière à fortifier les tendons. 
  • Appui sur la jambe tendue et mise en arrière, la jambe avant étant fléchie et le bras au niveau de la tête, l’autre bras est orienté vers l'intérieur pour propulser. Pour apprendre à faire la roue et la perfectionner, l’enchaînement doit se terminer dans la position inverse de celle de départ.

Seconde méthode : avant de procéder

  • Apprendre à faire la roue se fait au sol ou sur une poutre, à deux mains, à une seule main, ou sans les mains comme pour une ''estrela'' en Capoeira. Si vous vous sentez en hésitation, aidez-vous d’un sursaut avant d’attaquer la rondade. 
  • Exécutez, par la suite, une rotation semi-circulaire de façon à ce que la réception soit sur les deux pieds simultanément. La figure doit se conclure avec un rebond. Une brève course et des étirements, sont les bienvenus afin d'obtenir l’échauffement.

Seconde méthode : s’élancer

  • La position de départ est de profil, c’est primordial pour apprendre à faire la roue. Les pieds également en diagonale et parallèlement vers l'avant. Le bras sur lequel vous vous appuyez souvent doit être derrière le dos pour le besoin de l’impulsion et le second bras au dessus de la tête. 
  • Fléchissez le la jambe de devant et amenez le bras vers le sol en contractant ses abdominaux et fessiers. Ramenez l'autre main au sol en lançant la seconde jambe plus loin vers le haut. Pour apprendre à faire la roue, les mains se terminent par terre et les 2 jambes en l'air ensemble. On atterri sur le sol et les mains sont retirées successivement lorsque les jambes retombent.

Open source traffic analysis