Astuces pour conduire longtemps sans s'ennuyer

Lorsqu'on fait un long voyage en voiture, la lassitude et l'ennui arrivent très vite. Quelles sont les astuces pour conduire longtemps sans s'ennuyer ?

Un voyage de plusieurs centaines de kilomètres en voiture exige de la concentration et une bonne forme physique pour pouvoir conduire longtemps. La présence de radars de plus en plus nombreux sur le bord des routes contrôlant la vitesse des voitures oblige les conducteurs à toujours plus d'attention. La fatigue physique accumulée au fil des kilomètres par la position statique du corps s'ajoute à la lassitude dûe aux efforts d'attention et de concentration du conducteur. Malgré cela, pour éviter l'assoupissement, le conducteur doit absolument occuper son esprit durant le voyage. Les astuces et les moyens pour conduire longtemps sans s'ennuyer ne manquent pas.

Les conditions de voyage

  • Lorsqu'on est en vacances et que l'on a tout le temps devant soi, il est préférable de choisir les routes nationales ou départementales plutôt que les autoroutes pour effectuer son voyage. Pas uniquement au niveau économique.
  • Parce qu'elles sont limitées à 90 km/h et qu'elles traversent les villages et les villes, les routes nationales et départementales permettent au conducteur de découvrir la France et ses magnifiques paysages de campagne d'une richesse inouïe.
  • Il est tout aussi recommandé de ne pas voyager seul pour effectuer un long trajet. La compagnie de son conjoint et/ou de ses enfants permet en effet la discussion et l'échange sur des sujets personnels et privés ou sur les impressions concernant le paysage et les régions traversées.

Tromper l'ennui lors d'un long voyage

  • Un voyage peut être l'occasion d'écouter sur son autoradio et lecteur de CD le tout nouvel album de son chanteur ou de son groupe préféré. Sur le paysage souvent enchanteur qui défile, écouter de la bonne musique permet de faire passer le temps d'une manière agréable.
  • Pour conduire longtemps sans s'ennuyer, musarder au gré des villes et des pays rencontrés et prendre le temps de visiter au passage, une église, une abbaye, un monument ou un musée célèbre est aussi un moyen merveilleux de joindre l'utilité du voyage au plaisir inattendu et opportun de faire du tourisme.
  • S'arrêter toutes les deux heures pour une pause détente ou bien pour satisfaire un besoin naturel, de préférence dans un endroit typique, permet de couper et de rythmer un long voyage.
  • On peut également prendre le temps de faire une pause déjeuner dans un petit restaurant gastronomique que l'on a préalablement repéré sur internet ou dans un guide de voyage et que l'on sait que l'on va atteindre sur le coup des heures de repas.

Open source traffic analysis