Astuces pour garder ses finances sous contrôle

Quand les temps sont difficiles chacun cherche un moyen efficace de garder ses finances sous contrôle. C'est un travail au quotidien, mais bien mené, il vous rapportera de beaux intérêts.

On parle beaucoup de pouvoir d'achat, et c'est devenu une quête sociale. Mais ce dont on ne parle pas c'est tous les systèmes mis en place pour pousser la consommation et déclencher des besoins. Beaucoup de critères commerciaux rendent difficile de garder ses finances sous contrôle. Pour cela, il ne s'agit donc pas de multiplier ses finances mais plutôt de réduire ses dépenses, du moins celles qui sont inutiles.

Pas de crédits :

  • Lorsqu'on veut garder ses finances sous contrôle il faut commencer par fuir tout ce qui est crédit d'argent. Que ce soit par un emprunt fait à une banque, à des amis, à de la famille ou tout simplement les crédits que l'on s'inflige en se mettant à découvert à la banque. Tous ces crédits coûtent beaucoup à la longue, et plus on en a, plus il est difficile de s'en séparer. Il faut donc apprendre à ne dépenser que l'argent que l'on possède et savoir être patient. 
  • Inutile de faire un emprunt pour acheter telle voiture car elle est en promotion actuellement car votre crédit vous fera perdre les bénéfices escomptés. Pour ce qui est des découverts à la banque, aujourd'hui les frais sont très élevés. Pour garder ses finances sous contrôle il est nécessaire de garder un oeil sur ses comptes régulièrement. Rien de tel pour cela que de souscrire à une option pour consulter ses comptes sur internet depuis chez soi, d'autant plus que certaines banques proposent maintenant ce service gratuitement.

 

Pas de carte bleue :

  • Le second gros piège qui empêche de garder ses finances sous contrôle, c'est la carte bleue. très utile en un grand nombre de situations, c'est également un piège pour plusieurs raisons. Tout d'abord elle ne permet pas de manipuler de l'argent réel. Il est donc parfois difficile d'avoir conscience de l'ampleur des dépenses. Par ailleurs, c'est la porte ouverte à toutes les dépenses. La sagesse a peu de poids face à la carte bleue. Avec elle, dépenser est facile et à la portée de tous, même de ceux, et surtout de ceux qui n'en ont pas les moyens. 
  • Enfin, il arrive souvent que des commerçants applique un montant minimum pour l'utilisation de la carte bleue, ce qui est totalement illégal. Lorsqu'on vient de patienter à une caisse pour acheter une bouteille de vin ou un bouquet de fleur et qu'on n'a que sa carte bleue, lorsque la caissière dit "on ne prend la carte qu'à partir de ... ", la solution c'est d'acheter deux ou trois paquets de chewing-gum en vente à la caisse pour compléter le montant. Les utilisateurs réguliers de la carte bleue connaissent souvent cette situation. Et à la fin du moins, ces dépenses non voulues mais rendue obligatoires à cause de la carte bleue font un total important.

Open source traffic analysis