Astuces pour gérer un patron difficile

Gérer un patron difficile consiste à mieux connaître ce dernier, afin de s'adapter à son comportement, et de combattre quotidiennement le retour de l'agressivité.

Le milieu économique influe sur la manière de travailler et donc de diriger ses collaborateurs. A moins d’y avoir été formé, ce management peut dériver, rapidement et imperceptiblement, vers une tyrannie de la direction. Quelques éléments essentiels peuvent remédier à ce stress, et nous aider à gérer un patron difficile.

Gérer un patron difficile, un enjeu essentiel

  • Gérer un patron difficile reste une préoccupation omniprésente pour une grande partie des salariés. Apprendre à connaître son patron permettra, dans un premier temps, de le comprendre. Et cette compréhension sera la base de votre comportement, afin de réussir à rester maître de la situation.
  • Comme votre patron, vous essayez de garder le contrôle de vous – mêmes. Malheureusement, votre patron devient de plus en plus stressant, en vous en demandant toujours plus, ou en vous soumettant à une pression des résultats. Néanmoins, si vous voulez gérer un patron difficile, vous vous devez de lui imposer vos marques. Aussi, en cas de harcèlement, ou de propos déplacés, n’essayez pas de l’excuser (« C’est vendredi, et il doit être stressé »). A l’inverse, adressez vous à lui courtoisement, afin de lui préciser, que vous êtes son allié (« Monsieur, je fais le maximum, mais plus je ne peux pas. »)
  • D’autre part, ne laissez pas votre patron devenir désagréable et insupportable. Gérer un patron difficile commence par poser vos propres limites. Vous n’accepterez pas, qu’elles soient franchies. Le ton et les mots employés sont, d’après vous, agressifs, voire injurieux, n’attendez pas le lendemain pour lui signaler. Si vous laissez passer une fois un comportement inacceptable, c’est vous, qui aurait du mal ensuite à vous en dépêtrer. Il saura ainsi, que vous n’accepterez pas de tels débordements.

Au quotidien, un effort de tout les instants

  • Après avoir posé vos jalons pour gérer un patron difficile, il vous faut désormais, au quotidien, savoir répondre à votre supérieur. Un peu de bon sens et de maitrise de vous suffiront dans bien des cas. Maintenant que les bases sont solidement établies, vous devez veiller à ne jamais les violer vous – mêmes, ni même accepter que votre patron puisse le faire. Un mot grossier de sa part entrainera nécessairement un rappel des règles de politesse de la vôtre. 
  • Mais, gérer un patron difficile nécessite aussi de comprendre l’origine de son agressivité et / ou de son stress. En vous montrant intéressé (Vous l’êtes vraiment, car c’est aussi votre entreprise) et soucieux de ses préoccupations professionnelles, vous lui montrerez clairement, que vous êtes son allié. L’agressivité de votre patron peut s’expliquer par le fait, qu’il vous ressente come un ennemi.

Open source traffic analysis