Cacher la litière du chat – Astuces

Cacher la litière du chat est une chose nécessaire, parfois, pour ne pas qu'elle se remarque dans une maison, en présence d'invités.

La litière du chat n'est pas vraiment quelque chose d'esthétique et il est parfois préférable de la cacher afin qu'elle ne soit pas visible. Quelques astuces existent, afin de pouvoir le faire, de manière convenable.

Petits endroits pour cacher la litière du chat :

  • Pour cacher la litière du chat, on peut acheter un meuble prévu à cet effet. On y planque la litière à l'intérieur de ce petit élément très élégant. Un trou est fait dans le but de permettre au chat de rentrer et de sortir à volonté. Par ce moyen, impossible de se rendre compte de la présence d'un bac à litière à l'intérieur. 
  • On peut également mettre le bac dans le garage en installant une chatière à un endroit précis pour permettre au chat de se déplacer à volonté entre l'extérieur et l'intérieur. 
  • Ce moyen est bien pratique lorsqu'il est possible de l'utiliser parce que le bac gènera beaucoup moins dans cet endroit de la maison que dans des pièces où de nombreuses personnes circulent en permanence.

Astuces et autres cachettes :

  • Un autre moyen existe pour cacher la litière du chat. On peut la mettre dans un recoin de la maison, accessible facilement pour l'animal, en camouflant l'endroit à l'aide d'un petit rideau. Il est évident que cet endroit sera son petit coin à lui. 
  • Peu importe l'astuce utilisée à partir du moment où l'animal saura retrouver le lieu où se trouvera sa litière. Pour cela, son maître se devra de lui montrer et de lui faire comprendre comment y accéder. Cet endroit peut être un trou qui était prévu pour l'emplacement d'un meuble mais qui sera finalement utilisé pour le bien être de l'animal. 
  • En effet, il faut bien comprendre que le chat sera certainement plus à l'aise de pouvoir faire ses besoins, sans se sentir mal à l'aise au milieu de tout le monde. Ces différents moyens permettront à chacun d'être plus à l'aise grâce à cela.

Open source traffic analysis