Cardiologie : connaître les bienfaits du cyclisme

Le cyclisme est un sport de plein air très complet ! Il permet à de nombreux muscles de travailler. Voici quelques exemples des bienfaits du cyclisme.

Le cyclisme permet de se déplacer proprement, tout en faisant du sport ! Un des principaux avantages du cyclisme est qu’il permet de faire travailler le muscle cardiaque (cœur) et les muscles assurant l’endurance cardio-vasculaire. Néanmoins, le cyclisme permet également de faire travailler un très grand nombre des muscles du corps (abdominaux, pectoraux, membres supérieurs et inférieurs, fessiers,…). La puissance des muscles jambiers est largement développée grâce au vélo. Ce pluralisme constitue l’un des bienfaits du cyclisme.

Les bienfaits cardiaques

  • En ce qui concerne le cœur, une pratique régulière du cyclisme permet de prévenir un grand nombre de maladies cardiovasculaires. Ces dernières constituent à l’heure actuelle, la cause principale d’hospitalisation voire de décès, dans les pays occidentaux. Un des bienfaits du cyclisme est qu’il permet d’augmenter l’efficience de la distribution du sang et de l’oxygène aux muscles et aux organes. 
  • Grâce à un entrainement régulier, la fréquence de battement du cœur diminue, au repos. Ce ralentissement de la fréquence cardiaque permet de limiter notamment, la sensibilité au stress.

Quels effets visibles sur le corps ?

  • Le cyclisme permet clairement d’améliorer les conditions physiques, l’adresse, l’équilibre et fait diminuer la cellulite. En effet, les mouvements de flexion-extension des membres inférieurs permet de relancer la circulation, de faire travailler les muscles profonds ce qui permet d’améliorer de manière significative la circulation sanguine. 
  • Pour s’assurer de profiter pleinement des bienfaits du cyclisme, il est conseillé de faire du vélo, au moins de fois par semaine. Si vous pratiquez préférentiellement le vélo tout terrain, sachez que cette discipline permet un développement des muscles des membres supérieurs comme les avants bras, les biceps ou les triceps.

Existe-t-il des contre-indications ?

  • Une des particularités du cyclisme est qu’il n’existe pas ou peu de contre-indications. Ce sport complet permet d’améliorer sa santé, sans risquer de complications. Néanmoins, certains états de santé sont antagonistes, à la pratique du cyclisme. Il s’agit des problèmes cardiaques, de dos, d’arthrose ou voire même de genoux. 
  • Il existe des astuces simples, pour limiter des risques de complication comme acheter un vélo adapté à sa morphologie, régler la selle et le guidon (limiter les lésions musculaires ou tendineuses) à sa taille. 
  • Enfin pour éviter des traumatismes crâniens, il est fortement conseillé de porter un casque. Notamment si vous pratiquez le cyclisme en ville ou en bord de route. En espérant que vous profiterez pleinement des bienfaits du cyclisme ! Bonne route !

Open source traffic analysis