CDD - Avantages et inconvénients

Le CDD (Contrat à Durée Déterminée) est un contrat de travail écrit dont la durée d'exécution est fixée à l'avance, contrairement au CDI (Contrat à Durée Indéterminée). Voici un aperçu de ses avantages et inconvénients.

Face à une organisation du travail demandant toujours plus de flexibilité, le CDD peut être un véritable atout pour les employeurs et un facteur d'emplois. Lorsqu'une entreprise doit faire face a un besoin ponctuel de main-d'œuvre, elle a la possibilité de recourir au CDD. Cela lui permet de satisfaire à ce surcroît d'activité, sans engagement à long terme.

 

Les avantages

Moins onéreux que l'intérim, ce type de contrat permet de former le salarié sur une période plus longue, et surtout de l'encourager, en vue d'une embauche à durée indéterminée.
Le salarié en CDD bénéficie des même droits individuels et collectifs que les titulaires d'un CDI (durée du travail, rémunération, congés).L'accès au congé individuel de formation lui est également favorisé.
Lorsque le contrat arrive à son terme, une prime de précarité peut lui être accordée et, s'il a suffisamment cotisé, il peut prétendre aux allocations chômage, sans délai. Enfin, le salarié peut rompre son contrat avec un préavis), s'il justifie d'une embauche en CDI.
Toutefois, ce type de contrat est soumis à une législation restrictive, visant à protéger les intérêts du salarié en situation de précarité.

 

Obligations pour l’employeur

L'employeur a des obligations juridiques et encourt des sanctions pénales s'il abuse du CDD.
D'une durée maximale de 18 mois, ce contrat doit être conclu seulement dans le cadre d'une tâche bien définie et limitée dans le temps, lors du remplacement d'un autre salarié ou face à une hausse temporaire de l’activité. Exceptés certains secteurs d'activités bénéficiant d'une convention collective particulière, ce contrat n'est reconductible qu'une seule fois.
Ces limites sont nécessaires face aux dérives de certains employeurs.
Des recours sont possibles, mais en situation de précarité, il est plus simple parfois de s'en contenter.
Les salariés ne pouvant justifier de revenus à long terme, et d’une situation stable, peuvent difficilement accéder au logement, aux emprunts, aux projets à long terme.
Les intérêts des employeurs s’arrêtent là où commence le droit des salariés.

Open source traffic analysis