Comment aider bébé à faire ses nuits?

La naissance de bébé est source de grande joie mais aussi de nuits bien courtes, une solution existe : aider bébé à faire ses nuits.

Entre deux et six mois, votre bébé est normalement prêt à faire ses nuits. En réalité, ce processus prend tous son sens dés lors que votre enfant aura passé le cap des cinq kilos. Avant ce poids ou l’âge de deux mois, son petit corps n’est pas encore prêt à maintenir suffisamment de réserve pour aider bébé à faire ses nuits. Même si certains nourrissons se règlent par eux même assez rapidement, d’autres, en revanche, peuvent être plus lent. Il sera donc nécessaire de les accompagner dans ce drôle de périple qui consiste à faire la différence entre le jour et la nuit. Il existe différentes méthodes pour aider bébé à faire ses nuits, elles concernent l’alimentation mais aussi son environnement du coucher.

Faites, vous aussi, la différence entre le jour et la nuit.

  • Pour aider bébé à faire ses nuits, il est impératif que vous preniez conscience qu’une différence doit être opérer entre le coucher du soir et les siestes de la journée. Il est important que ses siestes ne soient pas plongées dans la pénombre mais juste apaiser de la lumière vive de la journée.
  • Il n’est pas non plus nécessaire de calfeutrer votre bébé des bruits environnementaux normaux de la journée. Seuls les bruits violents peuvent venir le perturber, les bruits de fonds provenant d’une autre pièce (télévision, bruits de vaisselle, bavardage…) n’auront aucun impacte sur la qualité de son sommeil.

Espacer progressivement les biberons de la nuit.

  • L’alimentation peut, elle aussi, jouer un rôle essentiel dans les nuits de votre enfant. Ainsi, dés sa naissance, il se réveille toutes les trois heures environs puis rallonge le temps entre chaque prise en grandissant. Si ce n’est pas le cas et qu’il est en âge et en poids de faire ses nuits, vous pouvez aider bébé à faire ses nuits en rallongeant vous-même ce délai. 
  • Pour bien faire, augmenter d’une demi-heure l’espacement entre les biberons. Quand votre enfant se tiendra à cet horaire, de lui-même et pendant plusieurs jours, augmentez à nouveau d’une demi-heure. Et ainsi de suite jusqu’à obtenir des nuit de 6 à 7 heures. 
  • Les premiers temps seront parfois éprouvants. Il conviendra de faire patienter bébé en l’occupant, en lui donnant de l’eau ou de la tisane adaptée à son âge, mais toujours en petite quantité.

Les nuits et l’allaitement maternel.

  • Aider bébé à faire ses nuits lorsque vous allaitez est plus fastidieux car l’alimentation se fait selon le principe de la demande. Toutefois, vous pourrez user de la technique d’espacement des tétées en vous assurant que l’enfant a bien pris la quantité de lait nécessaire pour faire ses nuits. 
  • Vous pouvez le peser avant et après chaque tétée et ainsi connaitre la quantité de lait qu’il aura ingurgité. Cependant cette technique bien contraignante n’est pas fiable à cent pour cent, il est donc préférable de laisser bébé se régler seul ou de tirer le lait pour aider bébé à faire ses nuits.

Open source traffic analysis