Comment aider un enfant hypervigilant

Aider un enfant hypervigilant, c’est avant tout comprendre de quoi il souffre et faire en sorte de l’aider à dépasser cet état d’anxiété.

Un enfant souffrant d'hypervigilance est constamment en alerte et cet état en vient à générer chez lui une anxiété permanente. La compréhension des parents ainsi qu'un soutien professionnel adéquat peuvent aider un enfant hypervigilant à vivre plus sereinement.

Comprendre son état pour aider un enfant hypervigilant

  • Par définition: « l’hypervigilance est cette capacité que nous avons tous d’accroître la sensibilité de nos capteurs sensoriels dans le but de nous prémunir d’un danger ». Chez les enfants manifestant de l’hypervigilance, tous les sens demeurent à l'affût, même la nuit alors qu’ils devraient être en état de repos. Ainsi, ces jeunes deviennent de plus en plus anxieux, ce qui augmente leur niveau de vigilance.
  • Les signes caractéristiques de l’hypervigilance chez les enfants sont une fréquence cardiaque plus élevée lorsqu’en état d’alerte, une respiration plus rapide, une tendance à interrompre subitement les activités d’autrui, des problèmes d’insomnie et/ou de difficulté à s’endormir, plus de rêves et cauchemars, une réduction notable du sommeil paradoxal, un manque d’estime de soi et un sentiment constant d’insécurité. Comme le sommeil paradoxal est la phase durant laquelle on intègre les apprentissages qui ont été faits durant la journée, ces enfants présentent souvent des difficultés au niveau scolaire (par exemple, au niveau de la concentration).

Que faire concrètement pour aider un enfant hypervigilant?

  • Dès les premiers signes d'hypervigilance, les parents devraient en informer le pédiatre ou le médecin de famille. Celui-ci sera en mesure d’évaluer le niveau de gravité du problème et de proposer des solutions. Une approche médicamenteuse pourra être envisagée pour aider l’enfant à gérer son anxiété. Dans certains cas, il sera nécessaire de le faire suivre par un pédopsychologue qui saura lui enseigner des méthodes adaptées à son âge pour qu’il apprenne à mieux contrôler ses émotions.
  • Les parents, de leur côté, collaboreront au traitement en demeurant calmes, fermes mais rassurants lorsque leur enfant est en proie à une crise d'angoisse.

Les dernières études pour aider un enfant hypervigilant

  • Dans les dernières études effectuées sur l’hypervigilance chez les enfants, une nouvelle thérapie a été testée avec succès. Elle consiste à l’autorégulation de l’anxiété en passant par des activités d’aventure. Les jeunes sont invités à expérimenter des activités dynamiques comportant un certain niveau de stress. Ils sont ensuite entraînés à observer certaines manifestations physiques de leur anxiété puis à les contrôler. Ce qui change leurs perceptions et favorise une estime de soi.

Open source traffic analysis