Comment annoncer sa grossesse à son employeur?

Rien ni personne ne peut vous obliger à annoncer sa grossesse à son employeur, même si vous venez seulement d'être embauchée ou que vous êtes en poste depuis plusieurs années. La déclarer est une règle de bienséance et de courtoisie vis à vis de celui-ci.

La correction s'impose plus que la législation pour annoncer sa grossesse à son employeur. Il n'y a aucune obligation à s'y soumettre. Simplement, la courtoisie veut qu'il en soit informer dans les meilleurs délais.

Lettre recommandée avec avis de réception

  • Autant annoncer sa grossesse à son employeur le plus tôt possible, d'abord de vive voix, ensuite en lui adressant une lettre recommandée avec avis de réception, à laquelle vous avez pris soin de joindre le certificat de votre médecin référent attestant de votre état de grossesse.
  • Indiquez la date approximative de votre accouchement ainsi que la période d'absence que vous ferez valoir au titre du congé de maternité.

Pas avant les trois premiers mois

  • L'annonce de sa grossesse à son employeur doit se faire à l'expiration d'un délai de quatre-vingt-dix jours. Passé ce terme, il vous appartient donc d'effectuer les démarches utiles et nécessaires auprès de lui, afin de valider les dates du congé maternité auquel vous pouvez prétendre et, le cas échéant, d'aménager vos heures de travail pour des raisons médicales et de suivi prénatal.
  • Aussi, le temps nécessaire aux examens médicaux (radiographies ou échographies) peut-il être pris sur votre temps de travail, sans diminution de la rémunération.

Durée du congé maternité

  • Après avoir annoncer sa grossesse à son employeur, le congé maternité varie selon les situations personnelles. Il est en général de vingt-six semaines. En fonction des circonstances qui vous sont propres, l'Assurance-maladie peut-être amenée à le réviser à la hausse.
  • En cas de complications majeures ou d'incompatibilité entre votre état et le poste de travail occupé, votre médecin pourra être amené à vous prescrire un congé maladie. Celui-ci n'altère en rien la durée du congé maternité pendant lequel vous percevrez des indemnité. Dans ce cas, alertez votre employeur comme dans n'importe quelle autre situation nécessitant un arrêt de travail, simple ou prolongé.

Open source traffic analysis