Comment avoir un enfant quand on est gay ou lesbienne

Pour les couples homosexuels, la filiation naturelle est quasiment impossible. Par conséquent, avoir un enfant quand on est gay ou lesbienne, même par voie d'adoption, peut s'avérer être une mission très difficile. Cependant, malgré ces obstacles certains couples chercheront à contourner le problème quitte à entamer d'autres procédures "légales " à l'étranger.

En France, il n'existe pas de lois qui régissent la possibilité d'avoir un enfant quand on est gay ou lesbienne. Alors, pour combler ce vide dans la jurisprudence française, plusieurs couples tentent chaque année de s'expatrier pour pouvoir exercer leur droit à l'adoption. Mais l'adoption, n'est pas la seule alternative, il existe aussi la possibilité pour la femme homosexuelle d'avoir recours à la procréation médicalement assistée. Malheureusement là encore les lois françaises ne l'autorisent pas et réservent ce droit seulement aux couples hétérosexuels.

Quelles sont les possibilités?

  • En France, il est vrai que la légalisation de l’adoption par un couple homosexuel constitue un problème. Mais dans d'autres pays, la possibilité d'avoir un enfant quand on est gay ou lesbienne, n'est pas impossible. Par exemple, aux Pays-Bas ou en Belgique, les lois donnent la possibilité aux femmes homosexuelles, de bénéficier d'une procréation médicalement assistée. Par conséquent, les femmes de nationalité française, vont dans ces pays pour pouvoir bénéficier de cette technique.
  • L'arrêt de la Cour de cassation de 1995, interdit les conventions de mère porteuse. Pourtant, beaucoup de couples tentent de contourner cette loi. Par exemple, un homme homosexuel qui a un enfant avec une femme qui renonce à son droit à la naissance, pourra élever son enfant avec son compagnon.
  • Si en France l’adoption n'est pas autorisée, au niveau européen, les législations ont beaucoup évolué. Par exemple, depuis 2001, l'adoption par les couples homosexuels est autorisée aux Pays-Bas. Quatre autres pays ont suivi les Pays-Bas : le Danemark, l'Islande, la Suède et la Grande-Bretagne.

Envisager d'autres solutions pour contourner la règle en France.

  • Les couples de nationalité française, ne peuvent pas tous envisager de quitter leur pays. Alors, il existe des solutions qui légalement peuvent être exploitées.
  • En effet, avoir un enfant quand on est gay ou lesbienne est impossible en France. C'est pour cela que certains couples optent pour la création d'un projet de coparentalité. Autour de l'enfant qui va naître, il y aura quatre parents : le père homosexuel, la mère homosexuelle et les conjoints respectifs de ces deux personnes. Certes, ils n'auront pas de statut officiel, mais ils s'engageront dès la naissance de l'enfant, à lui offrir un cadre de vie sain et affectif afin que ce dernier puisse s'épanouir pleinement.

Open source traffic analysis