Comment bien choisir son somnifère

Pour les insomniaques prendre un somnifère est effectivement une solution de facilité, mais il est important de bien choisir son somnifère.

Une personne insomniaque commence toujours par chercher des moyens naturels de trouver le sommeil : fatigué de compter les moutons, elle recourt aux infusions. Mais de guerre lasse, elle finit par prendre un jour un somnifère, se promettant de ne pas récidiver. Mais bien souvent, ce geste devient une habitude. La prise de somnifère de nos jours, tend à se banaliser mais il ne faut pas oublier que c’est un médicament.

Avis du médecin
La meilleure façon pour savoir comment bien choisir son somnifère est de consulter un médecin vu les effets secondaires qui accompagnent souvent la prise de ce médicament.

Les imidazopyridines
Les somnifères de la famille des imidazopyridines offrent l’avantage de causer relativement peu d’effets secondaires mais restent très efficaces. Ce type de somnifère est de plus en plus prescrit actuellement.

Les benzodiazépines
Ce sont les somnifères de la famille des benzodiazépines. Ils doivent se prendre à faible dose et la prise ne doit pas excéder 3 semaines. Ils sont surtout recommandés pour les personnes victimes de crise d’anxiété ou encore épileptiques. Ils sont efficaces contre l’insomnie, de plus ils offrent une relaxation totale des muscles, mais ils peuvent provoquer des amnésies passagères, sans parler des problèmes de dépendance.

Les anti-depresseurs
Il arrive encore que les médecins prescrivent des anti-dépresseurs. Ils s’avèrent efficaces contre l’insomnie. Cependant, ils sont fortement déconseillés aux personnes qui ont des apnées du sommeil.

Open source traffic analysis