Comment bien s'entendre avec son patron ?

Bien s'entendre avec son patron ne se décrète pas. Par contre, un salarié a intérêt à mettre tout en œuvre pour que les relations avec son patron soient les meilleurs possibles.

La réussite professionnelle est une condition nécessaire pour assurer la pérennité du salarié dans une société mais elle n'est pas suffisante. Un salarié doit impérativement bien s'entendre avec son patron pour espérer faire carrière dans une entreprise. Pour cela, il doit faire un effort de comportement et de communication vis-à-vis de son patron. On touche là à un domaine qui n'a rien à voir avec les compétences purement techniques mais bien au contraire aux sciences dites humaines. Intégrer le savoir-être dans le savoir-faire en quelque sorte.

Le contrat de travail

  • Un salarié d'une entreprise est embauché sur la base d'un contrat de travail dans lequel l'intitulé de sa fonction apparaît clairement.
  • Après son embauche, son patron ou son supérieur hiérarchique lui indiquera très précisément sa mission professionnelle sur la base d'une fiche de description de fonction détaillée.
  • Les évaluations annuelles seront l'occasion pour le salarié et le patron ou son représentant de faire le point sur les objectifs professionnels qui seront négociés et acceptés par les 2 parties.
  • C'est donc sur une base claire et précise que le salarié va exercer ses fonctions et ses responsabilités, s'il en a, dans le cadre d'un projet professionnel. Mais cela ne suffit malheureusement pas pour bien s'entendre avec son patron.

Le comportement et la communication

  • Sans arriver à un excès d'attentions, qui peut être grotesque à la longue, ou pire à du parti-pris délibérément intéressé en faveur de son patron, un salarié se doit de soigner son comportement et sa communication au travail.
  • La ponctualité, la rigueur et l'efficacité dans le travail seront bien sûr des qualités requises par n'importe quel employeur. La disponibilité également et surtout celle qui dépasse le strict cadre de la mission professionnelle, sera particulièrement appréciée par le responsable de l'entreprise.
  • Reste la communication. Si le salarié doit directement rendre compte à son patron, il devra le faire de façon naturelle et non forcée, en évitant les mensonges ou les omissions et en restant toujours factuel. Dans tous les cas, il devra conserver une forme et un ton dépassant le cadre purement professionnel. Enfin, il devra veiller à rester toujours et régulièrement en contact avec son patron car il n' y a rien de pire que l'isolement conduisant très souvent à la rupture des relations voire au conflit direct.
  • C'est à ce prix là que le salarié établira des relations pour bien s'entendre avec son patron et que des relations de confiance mutuelle pourront durablement s'établir entre eux.

Open source traffic analysis