Comment choisir un micro-onde ?

Depuis les années 80 le micro-onde est devenu un appareil courant et présent dans plus de 70% des foyers. L'utilisation que vous souhaitez en faire déterminera la façon de choisir un micro onde.

Il nous est devenu indispensable et de plus il est accessible à tous les budgets. Le micro-onde permet de réchauffer des plats, de décongeler des aliments, de cuire et pour certains de gratiner. Les revêtements des micro-ondes sont soit en inox soit en céramique émail. Les deux sont simples à nettoyer mais le revêtement céramique confère aux plats cuisinés une cuisson plus profonde et préserve les qualités nutritives des aliments. Pour choisir un micro onde vérifier qu'il comporte bien la certification NF.

Les différents critères de choix

  • La puissance du micro onde : c'est la vitesse à laquelle il va cuire ou décongeler les aliments. Choisir un micro onde entre 900 et 1000 watts pour une bonne efficacité.
  • Sa capacité : une large gamme offre des possibilités de 13 à 40 litres. Prenez en compte l'encombrement dans votre cuisine et la dimension de vos plats. Ceux avec plateaux tournants permettent une bonne répartition de la chaleur mais ne fonctionnent pas avec les plats carrés.
  • La programmation : mécanique elle est simple mais peu précise. En revanche, la programmation electronique calcule le niveau de cuisson et le temps nécessaire selon les aliments et offre une grande précision.
  • La fonction grill est indispensable pour gratiner vos plats ou griller vos pizzas qui seront croustillantes.

Les différents types de micro-ondes

  • Les micro-ondes classiques coûtent entre 30 et 200 euros et proposent des fonctions de base pour une cuisine quotidienne simple. Les micro-ondes multi cuisson permettent une cuisine plus sophistiquée et une fonction grill. Ils coûtent de 100 à 300 euros.
  • Enfin choisir un micro onde combiné vous permettra de bénéficier des fonctions du micro-onde classique et de celles d'un four traditionnel. Ils sont disponibles entre 180 et 600 euros.

Open source traffic analysis