Comment choisir une rivière pour faire du rafting

Afin de pratiquer au mieux cette activité en plein essor, quelques conseils pour choisir une rivière pour faire du rafting, en fonction de son équipage et du cours d'eau.

Une embarcation gonflable dont le fond est plat, des pagaies (ou un aviron pour une pratique individuelle) et plusieurs équipiers : le rafting, activité d'aventure en plein air, fait face à un succès croissant, auprès d'un public conquis lorsqu'il découvre cette discipline. D'autant qu'il peut s'ajuster à chaque niveau, de l'amateur débutant au plus confirmé des sportifs... Encore faut-il, néanmoins, choisir une rivière pour faire du rafting qui soit adaptée à chaque cas, et ne mette pas en danger ses participants.

 

Les critères de sélection

  • Le rafting à la pagaie, en équipage, permet d'initier petits et grands enfants à cette pratique intense, à condition qu'ils sachent nager, et disposent d'une bonne condition physique. Cependant, il faut tenir compte de l'âge des équipiers avant de choisir une rivière pour faire du rafting, car la présence d'enfants sur « le raft » nécessitera des précautions particulières quant au choix des obstacles.
  • Enfin, outre l'âge et le niveau de difficultés du cours d'eau, il convient aussi, avant de choisir une rivière pour faire du rafting, de se renseigner sur la durée de sa descente : si la plupart peuvent être effectuées en quelques heures (voire une heure pour les parcours courts), certaines nécessitent une journée d'activité physique et de découverte (difficile dans ce cas de faire participer des enfants).

 

Déterminer le niveau de difficulté d'une rivière

  • Afin de choisir une rivière pour faire du rafting, il convient de déterminer son degré de difficultés. La plupart des cours d'eau sont cotés, un niveau pour la pratique des sports nautiques comme le rafting ayant été attribué.
  • Le premier et second degré ne comportent pas de difficultés particulières, son parcours est considéré comme facile voire moyen. Le troisième et le quatrième degré, d'un niveau difficile à très difficile, requièrent une qualité physique et une expérience de la pratique du rafting. Quant au cinquième degré, décerné aux parcours très difficiles, seuls les équipiers très expérimentés peuvent tenter l'aventure. Enfin, le sixième degré interdit toute pratique de cette activité.

 

Open source traffic analysis