Comment cumuler retraite et pension de reversion ?

La pension de réversion est une somme versée au conjoint d'une personne décédée. Cette somme correspond à une partie de la retraite qu'avait ou qu'aurait dû avoir la personne décédée. Sous certaines conditions, cumuler retraite et pension de reversion est possible.

Le saviez-vous ? L'administration française offre au conjoint retraité survivant la possibilité de cumuler retraite et pension de reversion. Néanmoins, avant de pouvoir jouir de cet avantage, il faut respecter les conditions d'attributions de la pension de réversion ainsi que les limites fixées par l'article L 353-1 s du code de la Sécurité Sociale pour cumuler retraite et pension de reversion.

La pension de réversion

  • La pension de réversion est versée au conjoint d'âgé d'au minimum 55 ans, qui était marié ou avait été marié avec la personne décédée. La personne décédée devra avoir cotisée au régime des retraites. Cette pension de réversion est accordée selon certaines conditions de ressources mais également selon la composition du foyer. À savoir, que pour l'année 2011, les ressources annuelles pour une personne seule ne doit pas excéder 18 720€.
  • En employant la notion de « conjoint », l'administration française ne prend pas en considération les personnes qui se sont pacsées ou vivant en concubinage. Par contre, en cas de divorce sans remariage, le conjoint survivant peut prétendre à la pension de réversion. 
  • La pension de reversion n'est pas automatique. Pour en faire la demande, vous avez la possibilité de retirer un formulaire auprès de la mairie de votre lieu de résidence (formulaire Cerfa n°13364*01) ou directement auprès de la caisse primaire d'assurance maladie dont vous dépendez. Vos droits pour cumuler retraite et pension de reversion seront calculés, à partir des informations inscrites sur ce formulaire.

Le cumul pension de réversion et retraite

  • Comme dit précédemment, cumuler retraite et pension de reversion est soumis aux règles de l'article. L. 353-1 s du code de la Sécurité Sociale. C'est à partir de cet article qu'on peut prendre connaissance des limites fixées. Ainsi, pour cumuler retraite et pension de réversion, les limites sont soit la limite forfaitaire, soit la limite calculée. 
  • D'après l'article D355-1 du code de la Sécurité sociale, la limite forfaitaire correspond à 73 % du montant maximum de la pension retraite attribuée à 65 ans et La limite calculée représente 52 % de la somme entre la pension retraite du bénéficiaire survivant le montant de la pension de la personne décédée. 
  • C'est bien évidemment la limite la plus favorable et la plus avantageuse pour le bénéficiaire qui sera retenu par l'organisme versant la pension de réversion.

Open source traffic analysis