Comment devenir sommelier: Les formations

Pour devenir sommelier, une formation minime est demandée, de même que certaines compétences à acquérir sur le terrain.

Devenir sommelier demande certaines compétences et qualités, notamment au niveau de la vente, de la relation clientèle, du dynamisme. De par les études en elles-mêmes, ce n'est pas très très difficile. En revanche, les compétences relationnelles sont exigées, de même qu'un certain investissement pour son travail.

Le métier de sommelier

  • Devenir sommelier signifie travailler en restaurant (notamment), en contact avec les gens. Il faut savoir les conseiller au mieux, connaître ses vins, ses cuvées, ses origines. De plus, le sommelier gère sa cave, c'est-à-dire ses commandes, son rangement.
  • En fonction de ses responsabilités, le sommelier peut participer (ou donner son avis) au recrutement d'autres sommeliers, à la création de la carte des vins, mais surtout au service des vins à table. Un sommelier doit impérativement avec un bon sens relationnel, de bonnes connaissances dans son domaine.

Les formations

  • Le fait de vouloir devenir sommelier impose l'obtention du Certificat d'Aptitude Professionnelle ou du Brevet d'Etudes Professionnelles, l'un ou l'autre avec la Mention Complémentaire "Sommelier". Le Baccalauréat Professionnel Sommelier, existant, permet aussi de devenir Assistant Sommelier, Sommelier, ou Chef Sommelier dans certains restaurants gastronomiques, dans les caves ou les bars à vins.
  • Hormis sa formation théorique, celui qui veut devenir sommelier est constamment obligé d'aller et venir entre la cave et la salle de restaurant. La profession s'apprend essentiellement au cours des expériences professionnelles, de même qu'avec la motivation.
  • Toujours en éveil, il sait exactement quels sont les meilleures cuvées, les meilleurs vins, pourquoi ce vin et pas un autre, quels sont les vins qui s'accordent avec les plats. Devenir sommelier ne demande pas de grandes études, mais de la motivation, du goût, des horaires parfois contraignants, mais cela reste un domaine intéressant, avec beaucoup de choses à découvrir.
  • Les personnes souhaitant devenir sommelier ne rechignent pas sur les horaires, ni sur les contraintes du métier. Passionné par son travail, le sommelier est agile, aimable, patient, et possède une excellente mémoire quant à ses vins. Sûr de lui, il saura proposer sans jamais imposer, tout comme répondre aux attentes de ses clients en conciliant repas et vins, fromages et vins.
  • Un sommelier a d'excellentes qualités de présentation, tant sur le plan des apparences que sur son sourire, son élégance. Ce métier est rémunéré environ 1300 euro net, et vaut la peine d'être exercé !

Open source traffic analysis