Comment désinstaller des pilotes ATI ?

On a beau supprimer son programme, il en reste toujours des traces. Toujours vous dites ? Non ! Car voici la méthode infaillible pour desinstaller des pilotes ATI définitivement.

Bien évidemment, la méthode la plus simple et qui paraît la plus appropriée pour désinstaller des pilotes ATI serait de passer par le panneau de configuration, puis de cliquer dans « Ajout/Suppression de programmes » afin d'en supprimer les drivers. Cependant, comme pour de nombreux logiciels, des traces de pilotes continueraient de hanter votre base de registre et de squatter votre disque-dur. Voici une méthode infaillible pour désinstaller des pilotes ATI qui, grace au soutien du logiciel « Driver Cleaner », vous débarrassera de tous ces drivers et autres particules inutiles qui ne font que ralentir votre PC et entraver le bon fonctionnement de vos nouveaux périphériques notamment en générant des bugs.

Préparation étape par étape

  • Attention ! Avant de voir comment désinstaller des pilotes ATI, il est important de télécharger et de vérifier d'avance vos nouveaux drivers ou vous risquez de vous retrouver avec un écran noir !
  • Une fois la vérification faite, rendez-vous sur le site de Driver Cleaner (drivercleaner.net) afin de télécharger ce petit logiciel qui ne paye pas de mine mais qui s'avère être extèmement pratique, surtout pour désinstaller des pilotes ATI. (Il en existe des versions d'essai gratuites sur les grands sites de téléchargement software.)
  • Désinstallez ensuite tous les anciens drivers via « Ajout/Suppression de programmes » dans le panneau de configuration, puis redemarrez le système afin que les changements prennent effet. 
  • Pendant le redémarrage, pressez F8 jusqu'à ce que le menu de démarrage de Windows apparaisse, puis selectionnez « Mode sans échec ».

Le grand ménage

  • Si toutes les étapes citées ont été effectuées avec succès, vous devriez voir apparaître votre bureau en mode VGA 640x480, « Mode sans échec » inscrit aux quatres coins de l'écran. Tout est normal !
  • Les drivers indispensables « de base » ont bien été chargés, les autres sont en veille, ce qui va nous permettre de nettoyer les fichiers « endormis ».
  • Vous pouvez donc lancer Driver Cleaner qui se chargera de tout cela. Il passera au peigne fin non seulement votre disque dur mais aussi la base de registre Windows.
  • Désinstaller des pilotes ATI devient alors un jeu d'enfant, il suffit de les selectionner, de cliquer sur « Clean » et le logiciel se chargera du reste.  Redémarrez de nouveau, une fois le nettoyage terminé et le bouton « Close » préssé.

Installation de vos nouveaux pilotes

  • Une fois votre PC redémarré, il ne vous reste plus qu'à installer vos nouveaux pilotes en double cliquant sur le fichier des drivers et en suivant les consignes d'installation.
  • Désinstaller des pilotes ATI n'est pas plus compliqué que cela : une manipulation d'à peine dix minutes qui vous permettra de profiter pleinement de votre nouveau matériel.

Open source traffic analysis