Comment devenir conseiller fiscal?

Devenir conseiller fiscal demande quelques années d'études et des stages en entreprise, afin de mieux apprécier la charge de travail et les contraintes.

Les qualités essentielles pour devenir conseiller fiscal est le relationnel, la patience, la réflexion. Malgré toutes ces qualités, il faut avant tout en faire les études qui se rapportent au droit, à la fiscalité, à l'analyse et aux chiffres. Un conseiller fiscal peut aussi bien travailler en statut indépendant qu'en cabinet comptable, puisqu'il est là pour aider les personnes ou les entreprises dans leur fiscalité, la déclaration d'impôts et toute autre formalité.

Les études

  • Les études qui permettent de devenir conseiller fiscal sont assez difficiles. Un conseiller fiscal doit impérativement, en parallèle de ses études, faire des stages en entreprise pour acquérir un minimum d'expérience.
  • L'étudiant doit, dans un premier temps, suivre la formation pour devenir avocat et obtenir le diplôme CAPA (Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat). Il peut, avec ce dernier, travailler s'il le souhaite, mais il ne sera qu'avocat.
  • Pour devenir conseiller fiscal, il faut qu'il obtienne la licence de Droit associée à diverses formations pour avoir un Master professionnel en Droit des Affaires ou en Droit Fiscal. Il peut aussi, pour travailler, prétendre au diplôme en fin de l'ENI (Ecole Nationale des Impôts).

Après ses études

  • Pour devenir conseiller fiscal, une fois tous les diplômes obtenus, l'étudiant peut se perfectionner en effectuant des stages dans diverses entreprises, ce qui lui permettra d'acquérir plusieurs expériences, mais il peut aussi travailler en temps que simple employé dans un cabinet comptable pour conseiller les particuliers ou professionnels.
  • Mais, le but, quand on veut devenir conseiller fiscal, est de travailler soit en profession libérale et dans ce cas, vous êtes là pour aider tous ceux qui peuvent avoir besoin de vous, soit intégrer les audits, les gros cabinets d'expert-comptables ou encore travailler pour la gestion du patrimoine.

Le salaire

  • Devenir conseiller fiscal est un très beau métier dans la mesure où ils sont là pour conseiller, être en règle avec les impôts, solutionner des litiges existants avec la fiscalité. Le salaire, en début de carrière, s'élève à deux mille deux cents euro mensuel environ pour terminer, en fin de carrière, à presque quinze mille euro mensuel.
  • Les salaires paraissent exorbitants, mais au vu de l'investissement du conseiller fiscal, cela peut paraître proportionnels. Outre le fait de conseiller, d'aider, de solutionner, il doit sans arrêt s'informer de la réglementation fiscale qui ne cesse de changer. Métier intéressant, n'hésitez pas à devenir conseiller fiscal !

Open source traffic analysis