Comment devenir pilote automobile?

Devenir pilote automobile de métier est un rêve partagé par des millions d'individus mais c'est en tant que sport que le pilotage automobile est le plus accessible.

A l'heure actuelle, pour 90 pour cent des pilotes, la course automobile est un sport qui permet de satisfaire une passion. En ce qui concerne la formule 1, très peu de pilotes sont sous contrat et gagnent bien leur vie : ceux-là ont démarrés très jeunes et ont eu la chance d'être remarqués. Cependant, la conduite automobile de Formule 2, de Formule 3 ou de rallye est un peu plus accessible, mais ne permet pas de gagner un revenu suffisant. Elle peut être conciliée avec un autre métier.

La conduite automobile de compétition

  • Pour devenir pilote automobile de compétition il faut au moins un niveau 3ème et obtenir une licence. Pour cela, il faut appartenir à une association sportive automobile, ce qui vous donnera accès aux épreuves.
  • Suivant le type de licence que vous souhaitez obtenir vous devrez effectuer un stage dans une école de pilotage agrée par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) .
  • Ces stages pour devenir pilote automobile sont payant et peuvent coûter jusqu' à 1200 euros. Une fois la licence obtenue et après avoir passer la visite médicale délivrée par un médecin reconnu par la Fédération Française du Sport, il restera à acheter une voiture préparée ou à préparer aux normes exigées par la FFSA. Devenir pilote automobile de compétition requière un budget important.

La conduite automobile sportive en amateur

  • Devenir pilote automobile même en amateur reste un loisir très onéreux! On doit appartenir à un club, dont l’entrée est souvent très chère.
  • La FFSA met régulièrement en place des concours qui permettent la découverte de nouveaux talents. Pour en connaitre les dates et les modalités d'inscription, visitez le site Internet de la FFSA ou contactez-les par téléphone. Vous trouverez leurs coordonnées également sur Internet.

Les autres alternatives

  • Il existe, heureusement d'autres alternatives pour vivre sa passion, et devenir pilote automobile sans forcément disposer d'un gros budget. Effectivement, certains clubs proposent de piloter sa propre voiture sur un circuit. Pour y participer il suffit d’avoir une voiture assurée ainsi que le permis B en cours de validité.
  • Il n'est pas question de compétition dans ce concept. Il s'agit en fait de se faire plaisir en conduisant ou en testant les limites de sa voiture si on possède un véhicule sportif.
  • Pour en profiter, mettez vous en relation avec les clubs ou les associations de votre région. C'est un peu le principe du Draft américain.

Open source traffic analysis