Comment diagnostiquer des bronchites chroniques

Diagnostiquer des bronchites chroniques ne peut se faire que par le médecin. Cependant, certains signes sont annonciateurs, comme la respiration qui change.

Diagnostiquer des bronchites chroniques se fait par auscultation de la respiration, de l'écoute du cœur, de l'insuffisance respiratoire lors d'un effort comme la course ou monter les escaliers, de même que si le visage devient cyanosé, violacé. A ce moment-là, le docteur conseillera une hospitalisation d'urgence. En revanche, pour le patient lui-même, il peut déjà, en fonction des symptômes ressentis, se douter ou non, s'il a une bronchite chronique.

La bronchite chronique

  • Avant de diagnostiquer des bronchites chroniques, encore faut-il savoir ce que c'est exactement. Ainsi, une bronchite chronique se caractérise par une toux et des crachats durant au moins trois mois consécutifs en un an. Elle provoque une inflammation des bronches et peut avoir de graves conséquences si elle n'est pas décelée au début et donc mal soignée. 
  • Cette pathologie atteint davantage les hommes que les femmes et se déclare souvent après les cinquante ans. Certains facteurs de la vie de tous les jours peuvent favoriser les bronchites chroniques, tels que le tabac, l'obésité ou les intempéries vécues pendant le travail. Plusieurs bronchites simples successives permettent aussi au docteur de diagnostiquer des bronchites chroniques.

Les symptômes

  • Diagnostiquer des bronchites chroniques se fait suite à divers symptômes qu'il ne faut pas prendre à la légère. Bien qu'elle ne s'installe que progressivement, elle est caractérisée par des toux et crachats plus ou moins fluides, avec une gêne respiratoire notamment au moment d'un effort. Malgré toutes ces gênes, ce n'est pas décelable à la radio des poumons. Cependant, le médecin peut diagnostiquer des bronchites chroniques au suivi des diverses bronchites simples contractées et de la difficulté respiratoire de plus en plus importante. Cela demande au malade davantage d'efforts pour trouver son souffle. Un rien lui semble beaucoup. S'il est atteint d'une bronchite chronique compliquée, il se verra cyanosé particulièrement au niveau du visage et des ongles.
  • Diagnostiquer des bronchites chroniques ne relève que du domaine de la médecine. Or, même si une radio pulmonaire ne permet pas de voir une quelconque opacité au niveau des bronches, on peut y remarquer une éventuelle sclérose ou un début d'emphysème pulmonaire. Ainsi, en cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin traitant qui pourra diagnostiquer des bronchites chroniques. Elles ne peuvent pas être traitées en totalité, mais les corticoïdes, inhalateurs, antibiotiques peuvent la ralentir, voire diminuer les toux et crachats. Quoi qu'il en soit, l'hospitalisation s'avère nécessaire afin de bénéficier du traitement approprié !

Open source traffic analysis