Comment diagnostiquer l’anthrax

Avant de diagnostiquer l'anthrax, il est important de connaître son origine, ses formes, ses symptômes ainsi que le moment le plus adéquat pour aller consulter un spécialiste, avant que la maladie se propage.

L’anthrax est une maladie maligne provoquée par un Bacillus anthracis, une bactérie dite sporulée. Dans la majorité des cas, les animaux sont les plus touchés mais il se peut que les humains soient infectés également s’il y a eu contact avec des espèces malades. Le pourcentage de transmission de la maladie de personne à personne est très faible. Le plus souvent, la bactérie survient dans l’organisme soit par une lésion de la peau ou soit en ingérant de la viande contaminée. Il devient alors fastidieux de diagnostiquer l'anthrax.

Reconnaître les symptômes de l’anthrax

  • Les symptômes et signes de l’anthrax peuvent être divers et variés, en fonction de la manière dont la bactérie s’est introduite dans l’organisme. Ils peuvent survenir sous forme de nausées, de vomissements ou même d’état de choc. Le charbon pulmonaire est l’infection la plus connue contractée par l’anthrax. Elle se décline en trois formes : le charbon cutané, l’anthrax gastro-intestinaux et l’anthrax pulmonaire. 
  • Pour diagnostiquer l'anthrax, il faut analyser chaque symptôme. Le charbon cutané provoque des démangeaisons et des boursouflures sur la peau. L’anthrax gastro-intestinaux se contracte souvent en mangeant de la viande mal cuite issue d’une espèce contaminée. Elle provoque notamment fièvre, nausées, perte d’appétit et cou enflé. L’anthrax pulmonaire, quant à lui, est la forme la plus mortelle, elle survient quand les spores de la peau respirent la bactérie. Elle entraîne les mêmes symptômes que la grippe, des difficultés à respirer et une inflammation du cerveau.

Choisir le bon moment pour consulter un médecin

  • Bien souvent, avec des symptômes comme de la fièvre ou encore des démangeaisons, les personnes cherchent à se soigner seules. Cependant, en cas de prolongement dans le temps de ces signes, il faut absolument prendre l’initiative de consulter un spécialiste. Pour diagnostiquer l'anthrax, il faut un certain temps, notamment pour réaliser des tests qui confirmeront qu’il s’agit bien de cette maladie. 
  • Les individus en contact régulier avec des animaux peuvent se poser davantage la question dès qu’un symptôme un peu particulier et persistant se fait ressentir. L’anthrax peut être fatale et se développer dans les sept jours suivant la contamination. Il est donc important de ne pas laisser perdurer la bactérie afin qu’elle n’ait pas le temps de se développer de manière considérablement dangereuse. Pour diagnostiquer l'anthrax, les médecins savent quel chemin prendre et n’hésiteront pas à poser des questions sur le mode de vie.

Open source traffic analysis