Comment différencier les degrés de brûlure

Une brûlure est une lésion. La peau endommagée présente divers signes selon la gravité de la brûlure. Il faut différencier les degrés de brûlure pour savoir quelle attitude adopter en cas d'accident et repérer le plus rapidement possible si des soins urgents sont nécessaires.

La peau peut être brûlée dans plusieurs cas. Les cas de brûlures les plus fréquents sont ceux provoqués par un contact avec des flammes, des liquides ou des ustensiles très chauds ou bouillants. Ce sont pour la plupart des accidents de la vie quotidienne, bien souvent survenus au domicile et les enfants sont les plus touchés. L'importance de différencier les degrés de brûlure est d'autant plus évidente lorsqu'il s'agit d'enfants auprès desquels il faut intervenir immédiatement.

Les brûlures du premier degré

On distingue principalement trois niveaux de gravité pour différencier les degrés de brûlure. La brûlure du premier degré est une brûlure bénigne et qui le plus souvent guérit seule. La peau devient rouge et sensible mais seul l'épiderme, c'est à dire la couche superficielle de la peau, est atteinte. C'est le cas notamment lorsque l'on est atteint d'un léger coup de soleil.

Les brûlures du second degré
L'épiderme est détruit et le derme endommagé. La peau est rouge, douloureuse et des cloques ou petites zones blanches apparaîssent ce qui permet de différencier les degrés de brûlure. C'est le résultat d'un important coup de soleil par exemple ou d'une brûlure avec un liquide très chaud. Dans ce cas la peau peut se régénérer seule si la lésion n'entraîne pas une infection.

Les brûlures du troisième degré
Epiderme et derme sont détruits. La partie de la peau brûlée peut être blanche, beige ou noire. C'est une brûlure grave qui n'entraîne pas de douleur car la victime n'a plus de sensibilité. Différencier les degrés de brûlure est dans ce cas là une urgence. La lésion entraîne des infections et la peau ne peut plus se régénérer. Selon l'étendue de la brûlure il faut envisager une greffe de peau.

Les brûlures du quatrième degré
C'est un cas rare mais extrêmement grave qui endommage epiderme, derme, muscles et os. La capacité à différencier les degrés de brûlure permet d'établir rapidement un diagnostic et une intervention chirurgicale sera réalisée au plus vite.

A savoir
La gravité de la brûlure est constatée d'après plusieurs éléments qui vont permettrent de différencier les degrés de brûlure : par son étendue, sa profondeur, mais également selon l'âge de la victime et la localisation de la brûlure. Il faut réagir rapidement et appeler les secours ou se rendre aux urgences en cas de brûlure grave.

Open source traffic analysis