Comment faire ses robes soi-même ?

Envisager de faire ses robes soi-même demande une bonne réflexion à propos du choix du modèle que l’on souhaiterait réaliser et du patron qui lui est adéquat, afin de réussir à confectionner la robe, par la découpe, le montage et la finition.

Le vrai gain, lorsqu’on veut faire ses robes soi-même, est l’opportunité de personnaliser la confection sans avoir à justifier ses choix. D’autre part, il serait également possible de s’inspirer des modèles de robes disponibles dans les catalogues en décortiquant la manière dont ils ont été façonnés. Généralement, les robes sont parées de galons et de perles qui leurs donnent un effet très glamour. Elles possèdent des décolletés ou des jupes longue, des cols en V ou de la décoration de ruche. Pour faire ses robes soi-même, jouez la carte de la qualité et choisissez des tissus connus pour leur charme et leur adaptabilité afin que votre travail soit visible. Dans le but d’aiguiser votre robe, vous pouvez utiliser de nombreux tissus différents.

Le patron livré ou patron de base

  • Après avoir choisi le modèle pour faire ses robes soi-même, il faut réaliser ensuite, le patron de base nécessaire à l’opération de la coupe. C’est en fait le gabarit de votre robe, qu’on dessine à la manière d’un schéma sur du papier en respectant la mensuration. Vous pouvez toutefois, vous adresser aux boutiques ayant des catalogues accompagnés de patrons. Ensuite, vous n’aurez qu’à commander le patron choisi. Vous trouverez la taille correspondante entre 34 et 44, c'est-à-dire le standard des tailles. 
  • Dans le cas où votre taille n’est pas incluse dans cet intervalle, essayez de modifier le patron de la taille la plus proche. Prenez préférablement un patron légèrement plus grand. De même, veillez à bien lire les instructions qui figurent dans la pochette du patron. Cependant, si le désir de faire ses robes soi-même tient toujours, malgré l’absence du patron correspondant au modèle, choisissez un patron dont le modèle est assez semblable à celui que vous recherchez et tentez de le rectifier.

La coupe

  • Une fois que vous ayez bien retenu les instructions présentées sur la pochette, dépliez le tissu et posez dessus de manière précise, les pièces du patron. Ensuite à l’aide des épingles, tracez le contour du patron sur le tissu, en les fixant sur les bordures. Il ne faut pas, cependant, laisser la marge prévue pour recevoir la couture, en dehors. Dès qu’on se décide de couper le patron, cette marge qui reste fixée au tissu, sera d’une grande aide pour poursuivre la coupe sur les bords. 
  • Si toutefois, vous avez omis d’inclure cet espace, veuillez prévoir 2 cm de marge afin de coudre autour du patron. De plus, vous devez tracer la ligne de coupe à la craie tailleur. Pour faire ses robes soi-même et sans contraintes, une fois que toutes les pièces aient été coupées, ne retirez pas le tissu du patron. Et finalement, on pourra passer à l’assemblage des pièces en les cousant.

Le montage

  • Toujours à l’aide de la notice du patron, procédez au montage des pièces. Par ailleurs, faire ses robes soi-même demande plusieurs essayages et rectifications, avant de réaliser la finition par des objets de parement. Essayer après le montage, permet de situer les imperfections. Ces défauts sont généralement localisés sur la longueur, le col, le décolleté, l’emmanchure et les plis.

Open source traffic analysis