Comment financer ses études en Chine ?

Les études sont relativement onéreuses et pire, lorsqu'on décide de poursuivre ses études dans un pays étranger. Néanmoins, des aides financières telles que les bourses existent. Cet article va vous expliquer comment financer ses études en Chine.

Afin de pouvoir accueillir convenablement les étudiants des pays étrangers, la République populaire de Chine propose des aides financières. Ainsi, pour financer ses études en Chine, un étudiant étranger peut faire une demande de bourse d'études auprès de la China Scholarship Council (CSC) qui gère les demandes. Il existe plusieurs types de bourses et des conditions d'attributions à respecter.

Les formalités et les conditions

  • L'étudiant doit demander auprès de son établissement un formulaire nommé « Formulaire pour attribution des bourses des étudiants étrangers par l'évaluation annuelle ». L'étudiant le remplit et le remet à son établissement scolaire. Ces derniers apporteront un soutien et le transmettront à la CSC.

  • Lorsqu'un étudiant dépose une demande de bourse d'études, son dossier est soumis à un contrôle très strict. Ce conseil vérifiera ensuite l'assiduité dans les études, les résultats scolaires, les notes d'examens, les récompenses obtenues, les participations à la vie scolaire, le niveau universitaire. Autant vous dire que si vous avez un beau palmarès à votre actif, vous pouvez facilement obtenir cette bourse d'étude pour financer ses études en Chine.

Les types de bourses

  • Différentes bourses d'études s'offrent à l'étudiant. Ces dernières sont attribuées selon le niveau universitaire (Bourse de Benke, bourse de Master, bourse de doctorat) et également selon les études envisagées (bourses de perfectionnement de la langue chinoise).

  • Il existe également d'autres bourses telles que la bourse d'excellence, la bourse HSK ou la bourse nommée « Grande Muraille ».

Autres aides

  • Pour financer ses études en Chine, l'étudiant peut se référer aux ministères des affaires européennes et étrangères qui octroient des bourses et aux ministères français. Il existe également de nombreuses associations françaises qui aident à la mobilité étudiante ainsi que des organismes publics.

  • En dernier recours, l'étudiant peut également se faire aider par un prêt étudiant auprès des banques françaises.

Open source traffic analysis