Comment mettre des bas de contention ?

Le problème pour mettre des bas de contention, c'est de les enfiler. Pire, cela relève dans certains cas du casse-tête. Pourtant, ce n'est pas chinois... Quelques gestes simples suffisent à surmonter cette épreuve.

Pour mettre des bas de contention, il faut d'abord glisser la main à l'intérieur, jusqu'au talon, et les retourner à l'envers. On peut utiliser un gant pour faciliter l'enfilage, une crème sur les mains ou les jambes, en évitant le haut des cuisses pour pouvoir les fixer. Glissez ensuite le pied à l'intérieur et faites-le remonter jusqu'à la cheville. Déroulez-le le long de la jambe, sans tirer dessus pour ne pas fausser la pression.  Ajustez la jarretière (auto-fixante ou au porte-jarretelles) à votre convenance. Tirez sur la pointe du bas pour mettre en place les orteils de façon qu'ils puissent bouger librement. Lissez ensuite le bas sur la jambe.

Sans plis

  • Le bas de contention doit garnir la jambe sans la compresser, en tout cas sans former de plis, afin de garantir un parfait retour veineux.
  • Le meilleur moment de la journée pour mettre des bas de contention est le matin, au réveil, avant même de poser un pied à terre. Après, c'est trop tard : la jambe a gonflé et enfiler ses bas devient carrément impossible...
  • Dans le cas contraire, avant de mettre des bas de contention, pensez à surélever vos jambes pendant dix minutes et procédez de la même façon.

Choisir la classe de compression

  • Bien choisir la classe de compression des bas, c'est s'assurer de leur efficacité. Cela rend aussi leur pose plus aisée.
  • Serrés à la cheville, les bas de contention assurent une pression qui va décroissante au fur et à mesure qu'ils gainent la jambe et augmentent la circulation sanguine vers le coeur : c'est ce qu'on appelle le retour veineux.
  • Leur taille monte jusqu'à mi-cuisse ou, en version mi-bas, sous le genou. L'efficacité recherchée est la même. Seul l'esthétique fait la différence.
  • Si la technique peut paraître compliquée pour une première fois, des chausse-bas existent. Leur utilisation est simple et permet de gagner du temps.

Open source traffic analysis