Comment prévenir le syndrome prémenstruel ?

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de troubles survenants quelques jours avant les règles. Pour prévenir le syndrome prémenstruel il faut respecter une certaine discipline.

Le syndrome prémenstruel touche plus de la moitié des femmes et génère un inconfort variant d'une femme à l'autre. Les troubles sont à caractère cyclique et surviennent en général deux à dix jours avant les règles. Ils peuvent être inconfortables mais tolérables pour certaines et invalidants pour d'autres.

Les symptômes les plus courants

  • Les maux de tête, un appétit décuplé, des palpitations, une transpiration excessive, une grande fatigue, des poussées d'acné, de la rétention d'eau, les seins tendus, une irritabilité et une difficulté de concentration.
  • Prévenir le syndrome prémenstruel peut faire disparaître ces symptômes dans certains cas ou les atténuer dans d'autres. Tout dépend de l'intensité et de la durée des troubles ressentis par la femme à ce moment de son cycle.

La prévention

  • Pour prévenir le syndrome prémenstruel il faut avant tout une bonne hygiène de vie. Les femmes les plus exposées sont celles qui sont stressées, dorment peu, qui ne font pas ou peu d'exercice physique, qui fument, et qui ont une alimentation riche en alcool, cafeïne, sel et aliments sucrés ou une alimentation pauvre en calcium, magnésium et vitamine B.
  • Il faudrait donc avoir une activité physique régulière : environ trois fois par semaine qui aura une action sur l'état général et libèrera le stress accumulé.
  • Il faudrait adapter son alimentation surtout pendant la période prémenstruelle :
  • Fractionner des repas équilibrés à heures fixes afin de garder un taux de sucre stable. Privilégier les produits laitiers pour leur apport en calcium.
  • Il est conseillé de réduire sa consommation de cafeïne, de sucres, de graisses et de sel. Il faudrait s'inscrire à des cours de yoga, de relaxation ou faire pratiquer des massages relaxants.

Quelques conseils

  • Des traitements médicamenteux peuvent être prescrits par votre médecin en cas de symptômes très prononcés. Des anti-inflammatoires, des anxiolitiques ou des traitements hormonaux peuvent être discutés.
  • Pour prévenir le syndrome prémenstruel il existe des compléments alimentaires qui peuvent apporter un véritable soulagement face à ces troubles : Le calcium qui a des effets bénéfiques en ce qui concerne la dépression et les douleurs. Le magnésium sur l'irritabilité et les douleurs des règles. La vitamine B6 sur la régulation de l'appétit et la fatigue. L'huile d'onagre sur les maux de tête et l'anxiété.
  • L'homéopathie et la réflexologie donnent de bons résultats dans ces domaines.
  • Enfin, afin de prévenir le syndrome prémenstruel, si vous en avez la possibilité, aménagez ces quelques jours précédents vos règles sur le plan professionnel et privé pour éviter au maximum stress et fatigue.

Open source traffic analysis