Comment prévenir une naissance prématurée ?

Prévenir une naissance prématurée passe par le respect d’un certain nombre de règles, mais aussi par la surveillance soutenue des facteurs de risques.

En connaissant les causes de ces naissances prématurées, vous pourrez exclure toutes les causes à ce risque. Mais, afin de prévenir une naissance prématurée, vous vous devrez également de contrôler les éléments extérieurs, qui vous sont désormais connus.

 

Une période à surveiller

  • La maternité reste une période particulière pour la femme, et vous adopterez quelques conseils pratiques, afin de prévenir une naissance prématurée. Vous constaterez, pour commencer, que toutes les études s’accordent sur un thème. 
  • Les naissances prématurées peuvent parfois s’expliquer par des prédispositions génétiques, et il ne sera pas possible, pour vous, d’intervenir sur ce thème.
  • D’un autre côté, pour prévenir une naissance prématurée, vous disposez néanmoins de quelques astuces.
  • Ainsi, vous éviterez l’alcool et le tabac. En effet, si les deux ingrédients sont néfastes pour le développement de bébé, ils multiplient aussi les risques d’un accouchement prématuré. Il vous faudra donc repousser alcool et tabac, pendant toute la durée de la grossesse.
  • Vous prendrez soin, également, au tabagisme passif, et éviterez de fréquenter des lieux enfumés et peu aérés.

 

Des risques connus.

  • La médecine a réussi à identifier des facteurs de risque dans ces accouchements prématurés. Aussi, afin de prévenir une naissance prématurée, vous vous devrez surveiller les points suivants.
  • De récentes études ont démontré la prolifération de bactéries, favorisant les infections vaginales bénignes. Si elles ne vous causent aucun désagréments, ni à vous, ni au développement de votre nourrisson, elles favorisent les accouchements prématurés.
  • Or, puisque vous ne vous en rendez pas compte, il faut alors prévoir une visite gynécologique toutes les 6 semaines, afin de prévenir de ces infections.
  • D’un autre côté, les différentes études et analyses ont démontré, qu’une carence en vitamine C serait susceptible de déclencher un accouchement prématuré.
  • Aussi, il vous faudra veiller à consommer de 80 à 100 mg par jour. Vous pouvez consommer cette vitamine C avec les poivrons, les Kiwis, les Oranges.
  • D’autre part, vous vous devrez, afin de prévenir une naissance prématurée, vous garder en bonne forme.
  • Aussi, il vous est recommandé de pratiquer, de 3 à 5 fois par semaine, une activité physique légère mais régulière (Une marche de 30 minutes sera considérée comme un exercice physique).

Open source traffic analysis