Comment quitter une confrérie étudiante

Plusieurs solutions s’offrent à vous lorsque vous avez pour projet de quitter une confrérie étudiante notamment en démissionnant ou en cherchant à vous faire expulser.

Le terme « confrérie » est employé pour désigner des communautés ou des associations basées sur l’entraide fraternelle. En adhérant à une confrérie étudiante, l’étudiant s’engage à vivre sous le même toit que les autres personnes de la confrérie et à participer à la vie de la communauté.

 

  • Les confréries étudiantes sont plus fréquentes à l’étranger et notamment aux États-Unis qu’en France. On retrouve, d’ailleurs, cette emblématique dans la majorité des séries américaines. Si vous souhaitez abandonner une confrérie, suivez ces quelques lignes qui vous expliquent comment quitter une confrérie étudiante.

 

Quelques mots

 

  • Avant d’aborder le sujet de l’article, il est indispensable de savoir que pour avoir une chance d’entrer dans une confrérie étudiante, il faut être recruté par un ancien de la confrérie. Ce sont des places en or qui permettent généralement la propulsion de la popularité. Il faut également être conscient que la fortune joue un rôle dans le recrutement. L’adhésion annuelle des meilleures confréries reste relativement onéreuse.
  • Dans cette optique, quitter une confrérie étudiante se doit d’être une question mûrement réfléchie car elle n’est pas sans conséquence (perte de notoriété, difficulté à adhérer à une autre confrérie, perde de la contribution).

 

La démission

 

  • La démission est la première façon de quitter une confrérie étudiante. Dans la majorité des confréries, il n’est pas nécessaire de donner de raisons particulières pour démissionner. Il faudra annoncer votre désir de quitter la confrérie étudiante auprès de votre supérieur.
  • En réunion, ces derniers jugeront votre demande et par un vote, ils confirmeront votre départ de la confrérie étudiante. De plus, reportez-vous au règlement intérieur de la confrérie pour connaître les conditions de démissions.

 

Se faire expulser

 

  • Une autre façon de quitter une confrérie étudiante est de se faire expulser. En effet, en adhérent à une confrérie étudiante, vous devez respecter les règles établies au sein de la communauté.
  • Enfreindre les règles de la sororité ou de la fraternité, vous expose à des sanctions dont l’expulsion. Le manque d’argent, par exemple, peut-être un motif d’expulsion ou la connivence avec une autre confrérie.

Open source traffic analysis