Comment réaliser un terrarium pour dragon barbu?

Réaliser un terrarium pour dragon barbu (pogona vitticeps) suppose que l'on structure l'espace de son habitat en différentes zones de relief, d'hygrométrie et de température variée.

Pour un dragon barbu ou un couple de dragons barbus, prévoyez un volume minimal de 40 gallons. Un terrarium aux cloisons de bois dont seule la façade sera vitrée offrira la meilleure isolation et vous permettra de faire de substantielles économies de chauffage.

Choisir le substrat et les éléments de décoration
Tapissez le terrarium pour dragon barbu d’un substrat de sable ou de millet, sur une épaisseur de huit centimètres. On préfèrera le millet pour un jeune pogona, qui risquerait d’avaler du sable. Vous maintiendrez la couche inférieure humide, afin que le dragon barbu puisse y creuser. Ajoutez de grosses pierres et des branches pour offrir des cachettes au dragon barbu ou des aires sur lesquelles il pourra se chauffer, au dessous des lampes. Laissez un bol d’eau claire à sa disposition.

Choisir l’éclairage et le chauffage
Procurez-vous en animalerie une lampe chauffante et une lampe à ultraviolets programmées pour fonctionner sur un cycle de douze heures sur vingt-quatre. Le terrarium pour dragon barbu comportera des zones de températures différentes, selon leur proximité de la lampe chauffante. Le jour, elles s’échelonneront de 27°C en zone froide à 34°C en zone chaude, la nuit, de 21°C à 26°C. Installez un thermostat et des sondes dans ces différentes zones pour vous assurer de la constance de ces températures.

Précautions de sécurité
Pour la sécurité du dragon barbu, assurez-vous que les éléments de décoration du terrarium sont solidement calés au fond du terrarium pour dragon barbu et qu’il ne peut pas aller au contact de l’ampoule de la lampe chauffante ou de la lampe à ultraviolets. N'oubliez pas d'éloigner les éléments décoratifs des parois du terrarium, le pogona est un excellent grimpeur.

Open source traffic analysis