Comment savoir si vous avez le droit d'être augmenté ?

Le changement de poste, la grille tarifaire des salaires, le contrat de travail ou l’entretien individuel sont quatre facteurs à analyser pour savoir si vous avez le droit d'être augmenté.

Le salarié n’est pas obligé d’attendre une évaluation annuelle pour faire une demande d’augmentation de salaire. Il peut faire la demande quand bon lui semble s’il justifie d’arguments comme un bon rendement. Néanmoins, avant de vous lancer dans la négociation d’une augmentation de salaire, plusieurs facteurs peuvent vous orienter pour savoir si vous avez le droit d'être augmenté.

 

Le changement de poste

 

  • Le changement de poste est l’occasion idéale pour savoir si vous avez le droit d'être augmenté. En effet, si votre nouveau poste demande plus de responsabilité que le poste précédent, une négociation de salaire est possible.
  • Dans cette optique, avant la signature du nouveau contrat de travail, pensez à faire une demande de réévaluation de votre salaire en fonction de la nouvelle responsabilité qui vous est accordée.

 

S’informer

 

  • Pour savoir si vous avez le droit d'être augmenté, commencez par analyser votre contrat de travail. Une ancienneté est souvent exigée avant de pouvoir demander une augmentation de salaire. Dans la majorité des sociétés, il faut acquérir une année d’expérience.
  • D’après la convention collective, vous pourrez également, prendre connaissance de la grille des salaires selon votre profession, votre expérience et la région.
  • De même, il est nécessaire de s’informer sur la situation de la société. Une société en déficit ne peut pas octroyer d’augmentation de salaire à un salarié.

 

L’entretien individuel

 

  • Enfin, pour savoir si vous avez le droit d'être augmenté, faites une demande d’entretien individuel auprès de votre supérieur hiérarchique. Pour formuler votre demande, il est conseillé d’éviter les périodes d’été ou de fin d’année. Pourquoi ? Tout simplement, car ce sont des mois très primés. Face aux nombres accrus de demandes, votre supérieur refusera, probablement, la demande d’augmentation de salaire.
  • De plus, un entretien individuel se doit d’être mûrement réfléchi. Notamment, il est indispensable de savoir que dévoiler ses difficultés financières et sa vie confidentielle aux supérieurs ne permet pas l’obtention d’une augmentation de salaire.

Open source traffic analysis