Comment se déroule une fibroscopie bronchique ?

Lorsqu'un pneumologue prescrit une fibroscopie bronchique à un patient, ce dernier présente souvent des inquiétudes quant aux déroulements de l'examen. Néanmoins, même si la fibroscopie bronchique est un examen contraignant, il n'est pas pour autant douloureux.

La fibroscopie bronchique, encore appelée endoscopie bronchique est un examen clinique qui consiste à introduire un tuyau en plastique malléable (appelé fibroscope ou endoscope) soit par la bouche ou par le nez afin d'atteindre les bronches du patient. Grâce à la fibroscopie bronchique, le pneumologue va pouvoir détecter une anomalie des bronches, telle qu'une inflammation ou des nodules tumorales mais également effectuer quelques prélèvements qui seront analysés par un laboratoire.

Le déroulement de la fibroscopie bronchique
Pour faire une fibroscopie bronchique, il est indispensable que le patient se présente à jeun. Si le patient n'est pas à jeun, la fibroscopie bronchique ne pourra pas avoir lieu. Afin d'éviter les douleurs, le patient se verra administrer un anesthésique local, cela signifie que le patient sera éveillé pendant la durée de l'examen. Après l'anesthésie locale, le médecin introduira le tuyau lumineux afin d'examiner les bronches du patient.
Pendant la fibroscopie bronchique, le médecin prendra la décision de prélever ou non un peu de tissus bronchiques. Si tel est le cas, ce prélèvement se fait à l'aide d'une pince qui est introduite dans l'endoscope. Rassurez-vous, le prélèvement se fait sans douleur. Le prélèvement sera ensuite analysé. En cas de besoin, il pourra également procéder à un lavage des bronches-alvéolaire. Ce lavage se fait à l'aide d'un sérum physiologique. Le liquide est ensuite analysé dans un laboratoire.
La durée d'une fibroscopie bronchique dure entre 5 et 15 minutes.

Les conséquences de la fibroscopie bronchique
L'examen de la fibroscopie bronchique est, en lui-même, désagréable et contraignant. En effet, le patient ne peut pas parler pendant toute la durée de l'examen. De plus, l'anesthésie endort la gorge, ce qui donne des sensations exceptionnelles dans la bouche. Cet effet disparait quelques heures après l'examen. Il peut également présenter des gênes telles qu'une toux à répétition ou des saignements. Après avoir fait une fibroscopie bronchique, le patient doit rester à jeun quelques heures après.

Open source traffic analysis