Comment se détermine le tarif du permis pêche ?

Toute personne désirant pêcher dans les cours d’eau français du domaine public doit obtenir un permis de pêche. Le tarif du permis peche peut varier selon plusieurs critères.

Le permis de pêche est le nom courant de la carte de pêche. Plusieurs permis existent suivant l’âge du titulaire et la validité du permis. Ce permis est personnel et il est impossible de le céder. Il doit être rempli, signé et accompagné d'une photographie inamovible ainsi que du volet annuel renouvelable. Depuis 2007, le permis de pêche permet de pêcher dans les eaux de catégorie 1 et 2 (dans la limite des dates d’ouverture de la pêche) quel que soit le mode de pêche utilisé.

Le tarif du permis peche
Le tarif du permis peche est composé d’un timbre CAPM (Cotisation Pêche Milieu Aquatique) et d’une cotisation à l’AAPPMA (Association Agrée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques). Le timbre est valable dans toute la France et est obligatoire sauf pour le permis découverte. La cotisation varie selon le département concerné.
Il existe différents permis, dont notamment la carte personne majeure, la carte personne mineure (valable pour les jeunes de 12 à 18 ans), la carte découverte (valable pour les jeunes de moins de 12 ans), la carte promotionnelle découverte femme (pour les femmes majeures), la carte vacances (valable 15 jours consécutifs du 1er juin au 31 décembre) et la carte journalière (valable seulement une journée du 1er juin au 31 décembre).

Le calendrier
Le tarif du permis peche n’est pas influencé par la catégorie ou le calendrier, néanmoins, il est préférable de connaitre ceux-ci puisque la pêche reste interdite pendant certaines périodes. On différencie deux catégories suivant la population des eaux : La 1ère catégorie comprend les eaux peuplées par les salmonidés, c’est-à-dire principalement les saumons et les truites, bénéficiant d’une protection spéciale. La pêche y est autorisée du 2ème dimanche de mars jusqu’au 3ème dimanche de septembre. La 2ème catégorie englobe les eaux peuplées par les cyprinidés, comprenant les carpes, les goujons et les gardons. La pêche y est autorisée toute l’année (à l’exception du brochet).

Open source traffic analysis