Comment soigner la congestion nasale de son chien?

Soigner la congestion nasale de son chien peut être effectué de manière très simple, d'autant qu'il n'y a aucune gravité dans cette maladie si elle est soignée dès le départ.

Pour soigner la congestion nasale de son chien, il faut déjà en connaître les causes qui sont autant diverses les unes que les autres. De plus, courir chez le vétérinaire n'est pas une obligation, tout dépend des symptômes que présente l'animal. En revanche, si les traitements de premier soins ne sont pas suffisants, la visite chez le vétérinaire s'imposera pour éviter que cela ne descende dans les bronches.

La congestion nasale

  • Afin de soigner la congestion nasale de son chien de façon efficace, il faut savoir ce qu'il en est exactement. Ainsi, elle peut provenir tout simplement d'un courant d'air, d'une allergie aux pollens, aux graminés ou autre.
  • La congestion nasale se manifeste chez un chien de la même façon que chez un homme, avec éternuements, écoulements du nez et parfois des yeux, gêne respiratoire. Il est donc nécessaire de soigner la congestion nasale de son chien, avant que cela ne s'aggrave.

Les soins

  • Une fois, l'origine de cette pathologie connue, il n'est pas très difficile de soigner la congestion nasale de son chien. Tout autant que cela puisse paraître un peu ridicule, le maître peut appliquer de l'huile essentielle de thym sur son chien qui, toute la journée, pourra la respirer et lui dégagera les voies nasales.
  • De plus, une solution efficace pour soigner la congestion nasale de son chien est de limiter son temps de promenade où il risque d'avoir encore plus froid que ce qu'il n'a déjà et de bien aérer la pièce dans laquelle il dort. Cela permettra de renouveler l'air pour éviter les dépôts de poussières ou tout autre facteur allergique. Un humidificateur d'air peut lui rendre servir, surtout qu'il peut l'humecter à volonté. 
  • Soigner la congestion nasale de son chien, c'est aussi soigner ses yeux, et sa bouche, ayant tendance à baver, s'il ne peut pas respirer par les narines. Ainsi, en lui lavant bien les yeux et leur contour, de même que la bouche, cela éliminera tous les microbes au lieu de les laisser stagner.
  • Enfin, si malgré toutes ces précautions, il n'y a aucune évolution, il faudra donc penser à l'emmener chez un vétérinaire qui pourra prescrire les antibiotiques nécessaires à sa guérison. La congestion nasale d'un chien ne survient pas de façon anodine. Il existe toujours une cause à effet, qui peut déboucher sur des gênes respiratoires au niveau de ses bronches ou de ses poumons.

Open source traffic analysis