Comment surmonter son agoraphobie?

L'agoraphobie est une maladie qui touche essentiellement les femmes et dont environ deux % de la population est atteinte. C'est une maladie classée parmi les névroses et qui peut handicaper grandement la personne atteinte dans son quotidien. Cependant il existe plusieurs solutions pour surmonter son agoraphobie.

L'agoraphobie n'est pas une maladie visible ni détectable mais implique un grand sentiment d'insécurité chez la personne qui en est victime. Surmonter son agoraphobie demande de la patience et l'entourage doit être d'un grand soutien pour aider dans cette démarche. La survenue de l'agoraphobie est souvent consécutive à un traumatisme ou à un stimuli psychique qui peut avoir eu lieu plusieurs années auparavant. La personne atteinte d'agoraphobie devra être entourée et soutenue pour garder une vie sociale normale sans quoi elle s'expose à une désocialisation du fait de symptômes très déroutants.

Les symptômes

  • L'agoraphobie se manifeste par divers troubles. Le sujet pris de panique ou de crise d'angoisse ne peut plus être maître de lui-même et se trouve confronté à une peur qu'il ne peut pas réprimer.
  • L'ampleur de la maladie est variable tout comme les manifestations qui l'accompagnent. C'est généralement des situations dans lesquelles la personne à peur de ne pouvoir s'échapper que surviennent une panoplie de symptômes.
  • La peur d'être dans des lieux publics avec une foule conséquente, d'être sur une autoroute dont on ne peut pas sortir à n'importe quel moment vont déclencher la crise. La personne est alors prise de sueurs, de palpitations, de tremblements, de boule dans la gorge, de vertiges et a la sensation qu'elle va mourrir.
  • Surmonter son agoraphobie est une nécessité car le malaise ressenti, même s'il est sans danger, est très désagréable et générateur d'une nouvelle peur : la peur d'avoir peur.

Comment la vaincre ?

  • Surmonter son agoraphobie doit être pris en charge thérapeutiquement dans le cas où la maladie empêche la personne de se déplacer ou de se rendre dans les lieux publics.
  • La thérapie cognitive et comportementale offre d'excellents résultats mais nécessite plusieurs mois de traitement. C'est une thérapie qui consiste à désensibiliser le sujet en le confrontant à ses peurs au lieu de le confiner dans un système d'évitement.
  • La relaxation a un effet bénéfique sur l'anxiété et apprend au patient à gérer sa respiration et son angoisse. Enfin des traitements médicamenteux peuvent être prescrits pour minimiser les crises ou les prévenir.
  • L'homéopathie peut aussi être un soutien durant la thérapie et amoindrira certains symptômes et l'angoisse latente.
  • La socialisation pour surmonter son agoraphobie est importante et devra être maintenue pour permettre au patient de ne pas tomber dans un syndrome dépressif.

Open source traffic analysis