Comment vivre avec un hypocondriaque ?

L'hypocondrie est une maladie. Elle affecte autant les hommes que les femmes et témoigne d'un mal-être important et d'une angoisse irraisonnée face à la maladie. Vivre avec un hypocondriaque est difficile pour l'entourage qui doit faire preuve de patience.

L'hypocondrie se caractérise par une peur démesurée de la maladie. C'est une pathologie à part entière à différents degrés. Dans ses formes les plus graves, seule une prise en charge adaptée peut améliorer l'état du malade mais c'est une démarche qui peut prendre plusieurs mois et dont le but est de parvenir à stabiliser l'hypocondriaque à un état où cette peur panique de la maladie n'altère plus son quotidien. La guérison complète n'est que rarement envisageable.Vivre avec un hypocondriaque demande de la compréhension et nécessite de comprendre la souffrance de la personne atteinte.

La vie quotidienne

  • Au quotidien l'hypocondriaque est constamment inquiet, sur ses gardes, vigilant au moindre symptôme de son corps qu'il perçoit alors comme une alerte menaçant sa vie.
  • Un mal de tête sera transformé en rupture d'anévrisme ou en tumeur au cerveau. Il ne fait pas de cinéma. Il est totalement persuadué d'avoir raison et doit souvent aller jusqu'à la consultation médicale pour se rassurer provisoirement.
  • Il possède d'ailleurs bon nombre d'examens, de radiographies, de scanners, d'irm suites aux diverses visites médicales. Les symptômes étant tellement présents et la souffrance si réelle, un médecin doit vérifier qu'il n'y ait pas de pathologie sous-jacente. Vivre avec un hypocondriaque signifie donc le suivre dans ses investigations.

Quel comportement adopter ?

  • La moquerie ou la méchanceté ne sont pas de mise avec un hypocondriaque. Il a vraiment besoin d'écoute et de soutien. Le rassurer en lui expliquant que ses symptômes ne sont pas si dramatiques peut l'apaiser. Mais avant tout il faut le comprendre et ne pas nier cette douleur réelle.
  • Parlez avec lui des émotions qu'il ressent plutôt que des symptômes. Il va pouvoir l'espace d'un moment se confier et parler de lui et non pas de ce corps qui le fait souffrir sans cesse.
  • Cette pathologie cache une grande détresse et il a besoin d'énormément d'affection et d'attentions. Il manifeste ce besoin au travers de son corps sans pouvoir en prendre conscience. Vivre avec un hypocondriaque vous demandera beaucoup d'amour.

Comment améliorer son quotidien ?

  • L'entourage d'un hypocondriaque a une importance capitale. Vivre avec un hypocondriaque signifie l'accompagner, l'aider dans cette maladie mortelle qu'est la vie. Il a besoin d'être soutenu car à fleur de peau et souvent épuisé tellement son énergie est utilisée à une vigilance accrue de son corps. 
  • Le sport peut être un facteur de bien-être physique ou l'expression corporelle comme le théâtre, la danse. Il faut occuper son esprit et donner du plaisir à ce corps qui le maltraite sans cesse pour qu'il apprenne à l'aimer et à lui faire confiance.

Open source traffic analysis