Comprendre le fonctionnement de l'assurance maternité

Si de nombreuses gênes sont associées à la maternité, il existe toutefois quelques avantages. L'assurance maternité en compte quelques-uns.

Les femmes enceintes ayants droit d'un assuré social peuvent se voir rembourser leurs frais de grossesse et d'accouchement par le biais de l'assurance maternité. Si en plus, elles sont personnellement assurées, elles auront droit à un congé maternité et à des indemnités journalières (à condition qu'elles totalisent plus de 10 mois d'immatriculation).

 

L'assurance maternité: comment en bénéficier ?

  • Condition évidente, mais nécessaire pour bénéficier de l'assurance maternité: la grossesse doit être déclarée avant la 14ème semaine, par le biais d'un document attestant que le 1er examen prénatal a bien été effectué, et précisant la date de celui-ci.
  • Il faut également se soumettre aux différents examens obligatoires, pendant et après la grossesse, qui doivent être effectués avant la fin du 3ème mois de grossesse, et périodiquement (une fois par mois) après le premier examen.
  • Un examen complémentaire dans les 8 semaines suivant la grossesse est aussi nécessaire. Il est bon de noter que tous ces examens peuvent être effectués pendant le temps de travail, sans retenue de salaire sur celui-ci.

 

Quels sont les avantages ?

  • Outre le congé maternité dont la durée peut varier, l'assurance maternité offre de nombreux avantages parmi lesquels figurent divers remboursements de frais.
  • Tous les frais générés après six mois de grossesse sont pris en charge, ainsi que les frais d'accouchement et d'hospitalisation (dans une limite de 12 jours).
  • De plus, tous les soins dispensés au bébé dans son premier mois sont remboursés. Il existe également des avantages pratiques, parmi lesquels la possibilité de suivre des séances de préparation à l'accouchement et des séances de rééducation abdominale après l'accouchement.

 

La durée du congé maternité :

  • L'assurance maternité octroie un congé maternité d'une durée générale de 16 semaines, à raison de 6 semaines avant la naissance et 10 semaines ensuite.
  • Néanmoins, s'il s'agit du troisième enfant, de jumeaux ou de triplés, le congé maternité peut augmenter respectivement à 8 semaines avant et 18 semaines après, 12 semaines avant et 22 semaines après, et 24 semaines avant et 22 semaines après.
  • Le congé maternité constitue un droit dont les avantages sont non-négligeables, et permet de soulager quelque peu les gênes et le stress liés à l'accouchement. La démarche pour en bénéficier est simple, il serait dommage de passer à côté.

Open source traffic analysis