Comprendre le processus de recyclage du papier

L’application du développement durable a conduit, à un changement de mentalités et à la mise en place d’un processus de recyclage du papier et d’autres produits d’origines anthropiques.

Le processus de recyclage du papier commence par un tri et une collecte maitrisée. Voici quelques conseils, pour participer de manière responsable et efficace au recyclage du papier et du carton. Tous les papiers et cartons ne sont pas recyclables, ceux qui le sont se mettent généralement dans des bacs à couvercle jaune. Voici une liste non exhaustive d’éléments pouvant entrer, dans le processus de recyclage du papier : le carton, les magazines, les journaux, les boîtes de gâteaux, les enveloppes, les suremballages des produits alimentaires ou sanitaires, les briques de lait ou de jus de fruits. Petit conseil : lors de vos achats, privilégiez les produits sans emballages !

Les éléments non recyclables

  • Dans le processus de recyclage du papier, certains éléments ne sont pas intégrés et il est donc indispensable de les jeter, dans la poubelle des ordures ménagères. Il s’agit des papiers souillés (boîte à pizza, emballages de sandwichs issus de la restauration rapide,…). Ainsi, les éléments à exclure de la collecte sont : les enveloppes de couleurs, les revues, les papiers carbone, calque et photo, les emballages plastiques, les papiers broyés ou en petits morceaux et les livres à couverture rigide.

Comment le papier recyclé est-il fabriqué ?

  • Plusieurs étapes entrent, dans le processus de recyclage du papier. La première correspond au tri sélectif réalisé par les usagers. La deuxième étape consiste à transporter les papiers et cartons vers les usines de retraitement où ils sont mis en balles, pour les compacter. Ensuite, arrive l’étape de pulpage (les déchets sont brassés dans de l’eau, pour permettre une séparation entre les fibres de cellulose et le reste des composants). Après, un désencrage (suppression de l’encre présente sur la feuille) est réalisé, pour les magazines et les journaux. Les fibres de cellulose, une fois séparées, sont mises sur une toile en mouvement où elles sont égouttées, séchées et transformées en rouleau de papier.
  • Ceci permet la création d’une nouvelle feuille de papier ou de carton. Même si le recyclage a un impact écologique en termes de rejets de CO2 (transport du papier, retraitement,…), ces étapes permettent de réaliser une véritable économie d’eau, de bois, d’énergie et de limiter les rejets de CO2. Le gain environnemental est positif et non négligeable ! Participer au tri sélectif contribue grandement à la protection de l’environnement. En espérant que ces quelques lignes vous auront éclairées, sur le processus de recyclage du papier.

Open source traffic analysis