Compte Epargne Logement - Quels avantages ?

Le Compte Epargne Logement ou CEL est à la fois un produit d’épargne et un moyen de financement immobilier largement diffusé par les banques. Il permet de bénéficier d’avantages en termes d’emprunt ainsi qu’une aide de l’Etat au moment de son utilisation pour un achat ou des travaux.

Le fonctionnement du Compte Epargne Logement s’articule en deux temps : à l’issue d’une phase d’épargne d’au moins 18 mois, vous avez la possibilité de bénéficier d’un crédit immobilier à taux préférentiel.

La phase d’épargne
Toute personne physique, même mineure, peut détenir un et un seul Compte Epargne Logement. Le montant minimum à déposer est de 300 Euros et le plafond est de 15 300 Euros, hors intérêts. Les versements sont libres mais doivent être d’au moins 75 Euros par opération. Les retraits sont également libres à condition de laisser un minimum de 300 Euros sur le CEL. L’épargne est donc entièrement disponible et sécurisée. Les intérêts sont inscrits en fin d’année et calculés par quinzaine. Ils correspondent aux deux tiers du taux du livret A, soit 1,25% en mars 2011. Ils sont exonérés d’impôts sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux (forfaitaires de 12,1% en mars 2011).

La phase de crédit
A partir du 18ème mois, vous pouvez utiliser totalement ou partiellement votre Compte Epargne Logement pour financer une acquisition immobilière ou des travaux. Vous bénéficiez alors d’un prêt à taux préférentiel dont le montant dépend des intérêts acquis, et donc de la durée d’existence de votre CEL. Il ne pourra être supérieur à 23 000 Euros.
Le détenteur d’un CEL peut, non pas céder son épargne, mais céder ses droits à prêt à taux privilégié à un membre de sa famille qui possède déjà un CEL ou un Plan d’Epargne Logement.

La prime d’Etat
L’Etat octroie une prime seulement si le détenteur du Compte Epargne Logement détient un Plan Epargne Logement. Elle est égale à 50% du montant des intérêts du CEL (donc au maximum 1 144 Euros) délivrés lors de la réalisation du prêt par la banque. Cette prime, nette d’impôts, est toutefois soumise aux prélèvements sociaux (12,1%).

Open source traffic analysis