Connaître le prix d'une éolienne individuelle

A l’heure du plein développement des énergies renouvelables, connaître le prix d'une éolienne est devenu une information importante pour un grand nombre d’investisseurs.

Avant de se renseigner sur le prix d'une éolienne, de nombreuses variables doivent être prises en compte dans le lancement d’un tel projet. Bien que la finalité soit souvent intéressante, ce type d’investissement n’est pas à prendre à la légère pour éviter des rendements et retours sur investissement loin des objectifs initiaux.

Les conditions d’installation d’une éolienne
Pour déterminer le prix d'une éolienne, il est important de connaître sa capacité de production, et donc sa puissance, facteur clé du coût final de l’investissement. En effet, l’implantation d’une éolienne dépend fortement de la région et de la qualité du vent, notamment sa force et sa régularité. Les côtes sont généralement les zones au plus fort potentiel éolien, contrairement au Nord-Est de la France qui privilégie plus l’alternative du solaire. Une étude des vents doit d’ailleurs être systématique (et tous les installateurs ne le font pas), pour vous donner des garanties sur l’investissement et évitez toute entreprise aux conséquences désastreuses (Certaines éoliennes au faible potentiel peuvent avoir un fonctionnement réduit à un mois dans l’année). De plus, il est important de déterminer sa consommation d’électricité et l’usage de cette production pour être précis sur la rentabilité attendue. Un projet à part entière qui prend du temps, parfois des années avant la mise en route de la machine, et cela quand les démarches législatives ne l’ont pas empêchée.

Le prix d'une éolienne
Même si chaque éolienne est unique, et donc son prix également, des ordres de grandeur offrent une vue d’ensemble plus globale sur le coût d’un tel investissement. Sur une base d’un besoin de 5,000 kWh par an pour un foyer, une éolienne de deux kWh suffira à offrir une totale autonomie, avec un prix variant entre 12,000 et 18,000 euros (Le coût d’installation étant mieux amorti sur les grosses installations). Pour les exploitations agricoles nécessitant des besoins plus importants, la puissance requise est entre dix et 50 kW (La plus petite puissance produisant 20,000 kWh par an), avec des coûts qui dépassent ainsi les 50,000 euros d’investissement. Toutefois, ces coûts peuvent être réduits par le subventionnement en partie de l’investissement par des organismes locaux (conseil général, mairie, etc..) ou le bénéfice de crédit d’impôt, qui amène généralement des économies de 20 à 40% du coût total. Les projets éoliens sont intéressants à mener, mais il vous faudra beaucoup d’abnégation et de vigilance.

Open source traffic analysis