Connaître les symptômes de l'appendicite

Pas toujours typiques, les symptômes de l'appendicite peuvent être perçus tardivement et engendrer une procédure d'urgence. La vigilance s'impose si quelques signaux d'alerte peuvent faire suspecter une appendicite.

L'appendicite est une inflammation de l'appendice qui va conduire à une infection. Selon les cas elle peut être parfaitement repérable ou au contraire passer presque inaperçue un certain temps. En cas de suspicion d'appendicite et de symptômes de l'appendicite possibles il est nécessaire de consulter au plus vite un médecin car les conséquences peuvent être graves.

Des signes avant-coureur :

  • Quelques symptômes de l'appendicite peuvent ne pas être francs au début et n'entraînent que des symptômes gênants mais pas insupportables.
  • Quelques heures avant la crise il est possible de souffrir de constipation, de nausées, de perte d'appétit. Une sensibilité en bas à droite de l'abdomen peut apparaître mais n'est pas une douleur vive. Enfin une faible température entre 37.5°C et 38°C peut passer inaperçue.

Le début de la crise :

  • Passé ce stade les symptômes de l'appendicite vont s'intensifier. Il peut y avoir des vomissements, une fièvre entre 37.5°C et 39°C, la douleur à droite de l'abdomen va devenir vive et franche et peut irradier dans le haut de la cuisse droite, la langue est revêtue d'une pellicule blanchâtre.
  • A ce stade la consultation médicale s'impose. A l'examen physique le médecin va trouver un abdomen souple mais une douleur qui est située à un point précis et qui devient rapidement insupportable pour le patient.

L'urgence :

  • L'urgence en cas de symptômes de l'appendicite prononcés est la péritonite qui doit être opérée de toute urgence.
  • Les symptômes sont identifiables. La personne est prise de violentes douleurs dans tout l'abdomen, elle vomit constamment, la fièvre est élevée, pouvant atteindre les 40°C et l'état général se dégrade.
  • A l'examen le médecin va trouver un abdomen rigide, le traitement chirurgical est réalisé dans les plus brefs délais.

A savoir :

  • Quelquefois les symptômes de l'appendicite ne sont pas aussi révélateurs et le médecin peut avoir un doute sur le diagnostic. Dans ces cas là il fera procéder à un examen sanguin pour voir si le patient présente une inflammation ou une infection. Une échographie peut également être demandée pour confirmer le diagnostic.
  • En effet, certaines pathologies comme les infections urinaires, les colites, les coliques néphrétiques ou les problèmes gynécologiques peuvent avoir des symptômes similaires et le diagnostic doit être confirmé par des examens complémentaires.
  • En cas de symptômes évocateurs n'hésitez pas à consulter au plus vite un médecin car la péritonite est une urgence médicale qui peut être la cause de décès si elle n'est pas prise en charge très rapidement.

Open source traffic analysis