Conseil pour demander une augmentation de salaire

Demander une augmentation de salaire ne s'improvise pas. Il faut s'y préparer en établissant un bilan des compétences acquises et de vos objectifs.

Si vous estimez ne pas être payé à la hauteur de votre mérite, il est légitime de demander une augmentation de salaire. Il faut que vous soyez convaincu du fondement de votre revendication sinon vous n'arriverez pas à convaincre votre interlocuteur.

Quand demander une augmentation de salaire ?

  • Vous pouvez demander une augmentation de salaire à l'occasion de l'entretien d'évaluation qui a lieu généralement une fois par an au sein d'une entreprise. C'est le moment idéal pour faire un point sur la réalisation des objectifs qui vous ont été donnés.
  • Mais vous pouvez très bien le faire en cours d'année si vous estimez que vous réalisez de façon répétée des tâches sortant du cadre de votre poste. Il vous faudra donc argumenter votre demande en avançant des faits chiffrés. Votre démarche devra tenir compte de la situation économique de votre entreprise.

A qui demander une augmentation de salaire ?

  • Votre supérieur direct est le mieux placé pour apprécier votre travail. Si il juge votre demande appropriée, il l'a transmettra à son hiérarchie et vous apportera son soutien. Dans le cas d'un désaccord avec votre superviseur, vous avez toujours la possibilité de vous adresser directement au responsable des ressources humaines.
  • Abordez l'entretien avec calme et sérénité. Vous devrez énoncer calmement les faits qui ont motivé votre démarche. Justifiez en quoi votre travail à apporté un plus à la société. Donnez des chiffres. Parlez de vous et rien que de vous, pas de comparaison avec vos collègues. Montrez à votre interlocuteur que vous êtes ouvert au dialogue.

Comment réagir à la réponse ?

  • Si votre supérieur vous accorde pour une augmentation de salaire, il ne reste plus qu'à vous entendre sur le montant. Laissez votre interlocuteur prendre l'initiative d'énoncer le montant. Si cela ne vous satisfait pas, faites-le lui savoir, et mettez-vous d'accord sur un montant intermédiaire.
  • Faites-vous préciser, la date à laquelle l'augmentation de salaire, prendra effet. Votre superviseur refuse toute augmentation. Ecoutez calmement ses arguments. Essayez d'obtenir une prime en compensation de votre travail.
  • Demandez-lui si cela est possible, d'occuper un poste mieux adapté à vos capacités. Et surtout ne vous découragez pas, attendez quelques mois et réitérez votre demande.

Open source traffic analysis