Conseils pour adopter un chiot

Vous avez décidé d'adopter un chiot, mais ne savez pas comment vous y prendre avec cet animal ? Vous trouverez ici quelques conseils sur le choix de la race, et l'éducation à lui donner.

Adopter un chiot n'est pas une décision qu'il faut prendre à la légère. C'est un animal vivant qui nécessite une attention particulière. Si vous craquez pour une boule de poils, sachez qu'elle va grandir, avoir besoin de soins, d'affection, vous devrez lui consacrer beaucoup de temps. C'est aussi un investissement auquel il faut être bien préparé.

Quelle race ?

  • Choisir la race que l'on souhaite avant d'adopter un chiot est d'une grande importance. En effet, il en existe des centaines, toutes différentes les unes des autres de par leur physique ,mais aussi leur caractère. Si vous êtes en appartement, il est préférable d'adopter un chiot de petite taille. Un grand chien dans 60 mètres carrés se sentira vite à l’écart et vous le fera bien comprendre en faisant des bêtises. Si vous souhaitez un chien calme, évitez les terriers. Ces chiens étaient destinés à la chasse, et demandent donc une certaine activité physique. 
  • Si vous avez fait votre choix, renseignez vous au préalable auprès de votre vétérinaire de quelle maladie est susceptible d'affecter votre animal. La sélection de races par l'être humain a induit l'apparition de tares chez certains chiens. Ces tares nécessiteront peut être une intervention dans la vie de l'animal, et tout cela coûte de l'argent. Il ne faudra pas le moment venu que vous soyez surpris par cela. Le Bouledogue par exemple est prédisposé au syndrome brachycéphale, ce qui entraîne des difficultés respiratoires, le berger allemand est quant à lui prédisposé à la dysplasie de la hanche ...

Une bonne éducation

  • Elle commence dès que vous venez d'adopter un chiot, entre autre par la propreté. Apprenez lui faire à faire dans un endroit qui lui a été attribué et pas ailleurs. Le chiot ne sera pas propre au début. Lorsqu'il ne fera pas où cela était destiné, il faudra lui faire comprendre. Un "NON" ferme au moment du fait sera la bonne méthode, et il faudra ensuite l'emmener à l'endroit voulu.
  •  Le chien descend du loup, et si vous ne lui faites pas comprendre, il se prendra pour le chef de meute, et sera donc dominant auprès de votre famille. Faites lui comprendre qui est le maître. Il ne doit pas manger en même temps que vous, pas vous mordre même si c'est un jeu quand il est petit.

Open source traffic analysis