Conseils pour choisir le bon mascara

Comment choisir le bon mascara pour sublimer notre regard et avoir un regard de cinéma? Quelques conseils beauté pour captiver chacun.

Pour choisir le bon mascara, il faut d'abord savoir ce que l'on veut vraiment et faire ensuite avec la nature de ses cils. Courts ou longs, épais ou fins, chaque regard peut trouver son bon mascara. Pour le soir ou en journée, voici quelques conseils pour bien choisir son mascara.

Des cils et des couleurs

La première étape consiste à savoir comment sont nos cils. S'ils sont court, on orientera son choix vers un mascara allongeant, pour les cils déjà long, on optera plutôt pour un mascara effet volume. Pour bien choisir son mascara, tenir compte de la couleur de ses yeux est aussi important. Pour celles qui ont les prunelles claires, un mascara prune ou vert, en journée embellira le regard. Pour celles qui ont les yeux bruns, on évite à tout prix le mascara bleu. Le mascara noir sera lui, utilisé plus le soir, avec un maquillage subtil.

Bien appliquer son mascara

Une fois que l'on a choisit le bon mascara, il faut savoir l'appliquer pour éviter d'un mettre trop. On commence à mettre son mascara à la pointe de ses cils, puis on étire de l'intérieur vers l'extérieur, en mouvement long. On évite de mettre également trop de mascara sur le pinceau, car alors, les cils au lieu d'être bien séparés, se retrouvent tous collés ensemble.
Le soir, on peut se permettre d'appliquer une deuxième couche de mascara, en attendant bien que la première soit sèche.
Les jours de pluie, on utilisera un waterproof qui permettra de ne pas se retrouver les yeux charbonneux.

Les bons gestes

Il ne suffit pas de choisir le bon mascara. Pour avoir un regard de braise, pensez à bien vous démaquiller le soir afin que les cils soient parfaitement propre. Pour les petites mines du matin, optez pour un maquillage très léger, et si vous avez quelques cernes, éviter de mettre du mascara sur les cils inférieurs. Choisir le bon mascara et vous voilà parfaitement sublime!

Open source traffic analysis