Conseils pour courir avec une candidose

Pour faire du sport, il ne suffit pas d’avoir une volonté de fer, il faut aussi être dans de bonnes conditions physiques. Certaines maladies ou certains symptômes ne permettent pas de recourir au sport. C’est notamment le cas pour la candidose. En effet, il est toujours délicat de courir avec une candidose.

La candidose est une infection provoquée par un champignon dit levuliforme appartenant au groupe Candida. Il se loge généralement et essentiellement sur la peau et les muqueuses. Il existe plusieurs formes de groupe : Candida albicans, levure la plus fréquente et la plus conséquente, Candida tropicalis et Candi parapsilosis. Il est difficile de pratiquer un sport et notamment de courir avec une candidose.

Les facteurs favorisant la candidose

  • Les facteurs peuvent être de diverses origines. De manière locale, notamment à cause de la transpiration, d’une mauvaise hygiène ou encore de la chaleur plus globalement. La candidose peut intervenir également à cause de certains médicaments comme les somnifères, qui favorisent la sècheresse buccale ou encore la chimiothérapie, les antibiothérapies et certains contraceptifs oraux.
  • L’état général d’une personne peut également la provoquer, notamment pendant une grossesse ou en cas d’infection du SIDA ou encore lorsque l’on est sujet de diabète. 
  • Enfin, les hémothérapies peuvent engendrer une candidose. Tous ces facteurs peuvent très bien se rencontrer dans la vie de tous les jours. Avant de courir avec une candidose, il est très important de prendre cette infection au sérieux malgré son aspect bénin. Elle reste tout de même désagréable mais elle a l’avantage de bien se soigner. Pour courir avec une candidose, il faut s’armer de précautions.

L’effort physique et la candidose : précautions

  • Généralement, il est déconseillé de courir avec une candidose. Notamment lorsque celle-ci a déjà atteint un certain stade. La candidose n’est pas une infection grave en soi mais elle peut devenir très contraignante. Le fait de courir nous fait transpirer, avoir chaud, donne soif…
  • Pour résumer, courir offre tout ce dont aime la candidose pour se loger sur la peau et les muqueuses. C’est pourquoi, cette infection ne permet pas de faire du sport en général, à moins de s’hydrater toutes les trente minutes et de s’essuyer chaque segment de peau dès qu’il y a de la transpiration. 
  • Cette façon de procéder reste cependant peu désagréable. Il faut d’abord prendre le temps de la soigner avant de vous remettre à pratiquer une activité sportive. Pour soigner la candidose, deux traitements existent, de manière locale d’une part (antifongiques surtout) et systémique d’autre part. Il est souvent bon de combiner les deux traitements afin de les rendre plus efficaces.

Open source traffic analysis