Conseils pour rester en bonne santé en ayant le SIDA

Que faire pour rester en bonne santé en ayant le SIDA ? Quelques règles sont à suivre pour rester le plus longtemps possible en bonne santé.

Rester en bonne santé en ayant le SIDA n'est pas impossible. Considéré officiellement comme malade, une personne atteinte du SIDA peut vivre à peu près normalement, comme les autres, tout en respectant une certaine hygiène de vie au niveau du repos et de l'alimentation notamment.

Consignes générales

  • Le SIDA étant une pathologie mortelle, elle exige un traitement adapté au stade de chacun, et une certaine hygiène de vie. Pour rester en bonne santé en ayant le SIDA, il est très important d'éviter les courants d'air, les maladies contagieuses, mais bénignes telles que les rhumes, angines. Le patient, ayant des anticorps déficients, ces virus pourraient aggraver son état général. De plus, le stress, la fatigue, le surmenage, la fièvre, autant de situations à éviter pour rester en bonne santé en ayant le SIDA. 
  • Pour pallier à tout cet épuisement qui apparaîtrait de façon inattendue, le repos est essentiel dans la vie de tous les jours. Se reposer, c'est permettre de se ressourcer en énergie pour les moments obligatoires comme les journées de travail notamment. Sur le plan psychologique, l'activité est certainement tout autant importante. Elle permet de ne pas penser, ne pas réfléchir, de se changer les idées et garder son moral.

Les conseils médicaux

  • Rester en bonne santé en ayant le SIDA, c'est suivre son traitement médical à la lettre. Adapté à chacun et à chaque stade de la maladie, le traitement doit toujours être pris en temps et en heure. Même s'il peut provoquer des crampes ou brûlures d'estomac, il faut le prendre. Pour pallier à ces inconvénients, une bonne alimentation équilibrée est indispensable. Se nourrir de légumes et de fruits remplis de vitamines et sels minéraux donnent "un coup de fouet" au corps. La viande est tout autant indispensable pour le fer. Rester en bonne santé en ayant le SIDA, c'est aussi absorber suffisamment de protéines, lipides et glucides essentiels pour un bon équilibre du corps humain.
  • Pour finir, certaines personnes préfèrent compléter leur traitement avec des médicaments homéopathiques, naturopathiques, de même qu'avec des massages. Ils se détendent, ressentent une impression de bien-être grâce à de la médecine douce sans conséquence sur l'estomac. Même s'ils savent pertinemment que rester en bonne santé en ayant le SIDA est parfois bien difficile, particulièrement lors des baisses de moral, le tout conjugué peut améliorer leur santé, leur vie, leur quotidien en leur faisant presqu'oublier la maladie qui les ronge !

 

Open source traffic analysis