Dans quel cas utiliser la mésothérapie

Rhumatismes, problèmes articulaires, migraine…les médicaments ont trouvé leur révolution : la mésothérapie.

Aujourd’hui En France, la mésothérapie est pratiquée par près de 20 000 médecins. Elaborée par le docteur Michel Pistor en 1952, cette technique est invasive – qui fait appel à un prélèvement sanguin ou une injection - puisque le traitement se réalise par injections intradermiques de produits actifs.

En quoi cela consiste
La mésothérapie repose sur l’administration successive de doses faibles de médicaments allopathiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens, décontracturants, vasodilatateurs à l’exception des corticoïdes) ou homéopathiques, sur ou dans la peau, non loin de l’endroit où la douleur est ressentie ou persiste. Elle se pratique à l'aide d'une seringue et d'une petite aiguille d'environ 4 mm de longueur.

Quels sont ses avantages ?
La mésothérapie permet d’éviter l’absorption de médicaments parfois agressifs qui passent inévitablement dans le sang et l’estomac. Les actifs ne se diffusent pas dans le reste du corps, ce qui permet de minimiser les effets secondaires ainsi que la toxicité sur les autres organes, notamment le foie et l’estomac. Ces médicaments administrés localement sur le problème à traiter agissent plus rapidement et plus efficacement. La peau libère progressivement le médicament, le patient profite ainsi pleinement de l'action des médicaments sans contraintes d’effets indésirables.

Que soigne-t-elle ?
Les pathologies traitées par la mésothérapie sont principalement rhumatologiques. Elle est particulièrement utilisée par les sportifs pour soulager les traumatismes articulaires, tendinites ou problèmes musculaires. La pratique est aussi courante dans certains cas d’infections telles que les angines, sinusites, bronchites ou pour des douleurs chroniques (en particulier la migraine). Elle a aussi un effet efficace dans le domaine dermatologique pour soigner des problèmes de zona ou d’herpès. Il faut souligner que de nombreuses précautions sont prises pour éviter toute infection virale (port de gants et utilisation de matériel à usage unique). Les contre-indications sont rares, même si des allergies aux produits utilisés peuvent apparaître.

La mésothérapie est sur tous les fronts !
Depuis quelques années, la mésothérapie est utilisée aussi en médecine esthétique pour le traitement de la peau comme le méso lift. Elle est destinée pour le traitement des peaux fripées, fatiguées, atones, fragilisées par le tabagisme ou abîmées par le soleil. Les substances injectées sont des vitamines, des minéraux, acides aminés et un gel viscoélastique synthétique - l'acide hyaluronique. Les effets sont visibles dès la deuxième séance avec une peau qui est réhydratée, plus élastique et plus éclatante. Ces bienfaits ont une durée de 2 à 3 mois. La mésothérapie est récemment apparue comme un atout efficace pour lutter contre la cellulite. Il apparait qu'elle donne de bons résultats pour soigner la peau d'orange tout en participant énergiquement à l'élimination de l'eau et à la circulation sanguine. Néanmoins la mésothérapie est plutôt destinée aux patientes non sujettes à un surpoids et qui désirent simplement éliminer une cellulite "de surface" ou encore compléter une intervention de liposuccion. La mésothérapie, une petite aiguille qui fait du bien !

Open source traffic analysis