Découvrir la pelote basque et son histoire

Sport faisant la fierté de son peuple, la pelote basque mêle tradition et sport de haut-niveau.

Aussi loin que remonte la pratique de jeux de balles par l'homme, on trouve des similitudes avec la pratique de la pelote basque. Regroupant plusieurs disciplines, la pelote fait figure d'emblème du Pays Basque, et est pratiquée par près de 19.000 licenciés en France à l'heure actuelle.

 

Une histoire datant de plusieurs siècles
On peut trouver des traces de la pratique de jeux de balles chez les Mayas, Aztèques, ou encore les Grecques, mais c'est au 16ème siècle que l'origine réelle de ce sport va naître, avec le jeu de Paume. Sport national français à l'époque, le jeu de Paume était pratiqué par la noblesse, et disparu presque totalement avec la révolution, mais subsista dans le sud-ouest de la France. Les modes de jeux vont évoluer au fil des ans pour à la fois se diversifier et se spécialiser, et devenir le sport que nous connaissons aujourd'hui. Au 18ème siècle, la commercialisation du caoutchouc va permettre un nouvel essor à ce sport. A la base pratiquée dans des salles de jeux spécifiques, la pelote basque va se pratiquer presque exclusivement en extérieur, et chaque village du pays basque possède son fronton, aire de jeu dédiée à la pratique de la pelote. Plusieurs variantes de la pelote basque existent, dont les plus connues sont le Chistera, la Punta Cesta, ou encore la Main Nue. La Fédération Française de Pelote Basque va naître en 1921, et le sport va connaître sa plus grande reconnaissance en étant présente aux jeux olympiques de Paris en 1924.Aujourd'hui, des championnats du monde sont organisés tous les 4ans, Pau étant la dernière ville à avoir accueillie cette compétition.

 

Comprendre les principes de jeu
 Le jeu de la pelote basque se déroule sur la cancha, aire de jeu de la pelote, avec un fronton où doit être frappée la balle par les joueurs. Deux équipes de deux joueurs s'affrontent, chaque équipe devant envoyer la balle contre le mur, avec un rebond. Les balles peuvent aller jusqu'à 240 kilomètres par heure, les joueurs pouvant frapper la balle directement ou avec un rebond. L'échange prend fin lorsqu’une équipe ne peut renvoyer la balle contre le fronton. Des règles spécifiques sont adaptées en fonction de la pratique choisie, de l'âge ou du sexe des joueurs. L'équipe gagnante est la première à obtenir 30 points.

Open source traffic analysis